Août à Décembre 2011, ça y est: je fais le clown !

7 août 2011

Hé ben! Elle s’est pas fichue de moi!

Elle m’avait promis une cage plus adaptée à mon besoin de farfouillage permanent, v’là le travail:

Elle fait 2 mètres de long, pour une hauteur de 1 mètre, avec une profondeur de 80cm.

Je suis trop bien là-dedans. J’ai plusieurs étages, avec des petites boites pour cacher des trucs, et pleiiiin de jouets !

Et comme la cage est encastrée, je me sens bien protégé, en ayant vue sur toute la pièce de vie, c’est cool… je peux surveiller tout ce qui se passe, héhé!

25 août 2011

Aujourd’hui, j’ai passé une journée de folie. Trop bien! Avec du monde qui me regarde et tout, comme j’aime! Une belle journée de corbeau imprégné, quoi!

On a été au Musée de l’Arles Antique (vous savez? Là où il y a le buste de César) qui proposait des animations autour de l’Histoire. Alors, Elle m’a emmené, pour que j’élargisse un peu ma culture

Ben, j’ai pas pu m’empêcher: ya fallu que je me fasse remarquer. Que voulez-vous, les gens avaient des appareils photos, c’était forcément pour moi, non ?

Là, je suis avec un légionnaire romain. Vous nous voyez en grande discussion, car je lui ai donné deux-trois tuyaux pour faire reluire son armure.

Parce que, vous avez remarqué ? Mon plumage brille plus que le sien. Non ?

Bon, ensuite, j’ai été remettre à sa place un gradé. Parce qu’il avait une dépouille de je ne sais quoi sur le dos, il croyait m’impressionner! Et puis quoi encore ?!! Foi de Lazare, il en faut un peu plus pour m’intimider, la preuve !

Enfin, à force de chercher dans ce monde de brutes, j’ai fini par trouver ce que je cherchais: un peu de douceur féminine…

Pour la séduire, je lui ai laissé croire que je voulais réviser mon latin. Que voulez vous, il faut ce qu’il faut …

Et ensuite, comme ça, de fil en aiguille, l’air de rien, hop! Je me suis installé sur son bras.

Comme elle avait l’air satisfaite (ya de quoi, elle serait difficile, sinon !) j’ai décrété qu’elle serait mon élue de la journée.  Alors, quand son « légitime » s’approchait, je me fâchais tout rouge!

Quand Lazare a choisi une admiratrice, on ne le dérange pas, non mais!

Il a bien fallu qu’on se sépare, mon Humaine, à un moment, ayant décrèté qu’il fallait laisser travailler ces braves gens. Pour ma part, je pense qu’ils en avaient un peu assez que je leur vole la vedette… Bon, je comprends… même si ça ne m’est jamais arrivé, forcément !

Comme je suis bon prince, je vais quand même vous distiller un peu de mon savoir sur ces braves romains, vos ancêtres:

Savez-vous que les romains m’appréciaient beaucoup? (comme les gaulois d’ailleurs…)

Et que l’observation du vol des corbeaux permettaient de prendre des décisions importantes?

On retrouve même dans l’Histoire  de très nombreuses anecdotes sur des corbeaux apprivoisés, auxquels on apprenait à parler. On appréciait également les pies, les geais et les étourneaux.

Pline relate les funérailles solennelles d’un corbeau auquel le peuple s’était attaché (ils ont d’ailleurs lynché celui qui l’avait tué). Ce corbeau, qui appartenait à un cordonnier allait chaque matin au Forum saluer les Césars et le peuple, avant de retourner dans sa boutique.

Les temps ont bien changé: dire qu’aujourd’hui on massacre ceux de mon espèce

septembre 2011; farniente

Ha! que la vie est belle en Provence ! Je me sentais un peu fatigué par toutes les sorties du mois d’Août,

et Elle vient d’avoir une super idée : on va aller lézarder dans le champ du vieux (mais si, rappelez-vous, Apollon, notre cheval retraité)

Elle a installé un hamac, et Elle croit qu’Elle va pouvoir s’y prélasser

Non mais, comme si Elle avait que ça à faire …

Le hamac, c’est pour moi !

En plus, quand on bouge, ça se balance! J’adooore !

OCTOBRE 2011 : je suis une star …. volante !!

Comme je suis très très fort, et aussi très très beau …

Hé bien j’ai été choisi pour un tournage. Si, si !

Bon, Elle a mis pas mal de temps pour arriver à me convaincre que ces gros machins qui avaient envahi ma volière étaient inoffensifs …

Mais, j’ai bien voulu me montrer coopératif .

3 jours de boulot sous le feu des projecteurs

 

Et figurez-vous qu’après tout ça

ben………

La plus grosse frayeur de ma vie : j’ai été enlevé par le mistral !

Les journalistes locaux en ont été tout retournés :

https://corbeaulazare.com/2010/01/28/la-presse-et-moi/

DECEMBRE 2011 : le père Noël est un farceur !

Tout d’abord, il faut que vous sachiez que je n’aime pas du tout le mois de décembre:

– Les journées sont courtes, du coup je passe mon temps à dormir (bon, Elle, ça lui plait bien, pask’elle peut faire la grasse mat’, je ne me réveille pas avant 7h45! )

– Et puis, ya des drôles de trucs qui font leur apparition dans la maison, avec des couleurs carrément pas discrètes, des formes  …je vous demande un peu ! En plus, la traître, elle s’amuse à disposer sa « déco de Noël » dans les endroits où Elle ne veut pas que je pose mes pattes : semblerait que du coup, ce soit le mois où je détruis le moins!

Mais normalement, il y a des compensations : le fameux jour de Noël !

L’an dernier, j’avais eu mon camion de pompier (qui m’a terrorisé jusqu’à ce qu’Elle s’en débarasse) et le panier de basket : depuis, jsuis un champion !

Ben cette année, on m’avait parlé de la crise……..c’est pire! Une mauvaise blague !

Je vous narre:

Pendant l’épisode d’inondation que nous avons vécu en novembre, des gens dont il parait qu’ils sont légions, ont abandonnés dans notre cour 2 chats de 5 mois.

Evidemment, vous la connaissez, Elle a rien trouvé de mieux que de les accueillir ! Deux félins mesquins, à moitié sauvage, et qui n’avaient visiblement qu’une idée en tête : me croquer ! Obligé de rester enfermé dans ma cage quand ils étaient dedans, et même quand j’étais dans MA volière, ils rodaient autour, essayant de trouver une brèche, allant même jusqu’à tenter de passer par le toit.

Voilà les horreurs:

Bon, comme Elle est super forte (Ouais, depuis que je vis avec Elle, Elle s’est drôlement améliorée), elle a trouvé une famille prête à accueillir les 2 « choses », qui entre temps étaient devenu sympa avec Elle. Il était d’ailleurs temps qu’ils partent, car je voyais bien dans son oeil à Elle, qu’Elle était pas insensible au charme du petit mâle. Un vrai coeur d’artichaut, ma coloc!  Mais bon! Ma sécurité prime, alors oust les félins! Du balai ! héhé !

Et c’est là que le père Noël nous a fait une blague nulle : monsieur le chat est devenu complètement sauvage a peine arrivé dans sa nouvelle famille; au point qu’ils ont dû le laisser sortir, et qu’ils n’arrivaient même plus à l’approcher. Hé ben là, devinez quoi ? Elle a rien trouvé de mieux que de mettre en place une chaine de solidarité, pour aller récupérer le petit malin. Cage-piège et compagnie, je vous passe les détails… le résultat : cette année, pour Noël, j’ai gagné un compagnon de route : cet horrible chat !

Mais rira bien qui rira le dernier! Si vous êtes sages, et si vous insistez, je vous confierai comment les choses vont évoluer …

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :