Archive for the ‘corbeau’ Category

Mon drôle d’Halloween

Vous me connaissez, je suis un farceur ! Toujours prêt quand il s’agit de rire un peu…

… surtout si j’enquiquine un copain ! héhé !

Hé bien cette année, on a immortalisé mes facéties !

Carrément ! Une « gazette illustrée » sur Moi ! (non, je n’ai pas de problème de chevilles, pourquoi?)

Je vous la présente :

gazette (1).jpg

 

8 pages, illustrées grâce aux planches peintes par mon amie Laurence

mina_presente

Oui, je vous entends d’ici : « Où trouver cette merveille?  » , « Quoi? Il ne m’a pas prévenu! »

Bon, on se calme les amis, y’en aura pour tout le monde ! hihi !

J’suis prévoyant, je vous en ai mis de côté. Il faut cliquer ici , envoyer 6€ (tout compris, même pas de frais de port à rajouter) … et quelques jours plus tard, votre gentil facteur déposera mon petit cadeau chez vous !

20171026_111059.jpg

Mon calendrier 2018

Comme je suis à la pointe de la mode, moi aussi, comme les pompiers… je sors mon calendrier !

Mais le mien est très très beau … puisque je suis dessus ! hihi !

    

Alors ? Il n’est pas magnifique ?

 

 

 

 

Hé bien, vous pouvez en avoir un vous aussi ! Si si ! Il suffit de cliquer là :

commander un calendrier

Le bénéfice des ventes ira alimenter ma cagnotte, pour refaire ma volière qui tombe en ruine.

Merci à vous !

Ma pétition

Quelle horreur ! Mais que l’être humain est cruel !

Nous les corbeaux, qui vivons auprès de vous depuis la nuit des temps, avons la fâcheuse manie, quand nous ne trouvons pas de quoi survivre dans la nature, de nous nourrir dans les cultures.

Evidemment, quand un groupe de corbeaux s’en prend à un champ, les jeunes pousses ne font pas long feu ! Qu’est-ce que c’est bon !

Mais les propriétaires sont en colère ! Ouille !

Les plus intelligents d’entre eux, à l’instar de ceux des pays voisins, trouvent des méthodes pour nous éloigner pendant les périodes délicates.

Mais en France, on offre une prime à qui nous tuera !

Alors nous sommes massacrés par centaines. Tout le temps ! Et partout !

C’est un régime de terreur que celui qui est le nôtre !

Vous n’étiez pas au courant ? Et vous ne savez pas le pire !

Pour être sûr de nous massacrer, on attend le printemps. Quand nos petits sont nés, nous donnerions notre vie pour eux. Pas vous ?

Alors les humains attendent ce moment pour se poster en bas des arbres de notre colonie. Et ils tirent, tirent et tirent encore.

Nous tombons les uns après les autres.

Nous comprenons bien ce qui se passe ! Mais nous ne pouvons pas abandonner nos bébés vous comprenez ?

freux_juvenile_bourgogne2015

Nous ne mourrons pas forcément sur le coup. Parfois nous avons une patte brisée. Parfois c’est un organe qui nous fera souffrir longtemps.

Les tireurs ont ordre de ne pas tirer dans les nids, c’est la loi.

Alors nos petits, eux, mettent des jours à agoniser dans les nids que nous leur avions soigneusement confectionnés. Ils meurent  de FAIM ! Car nous ne sommes plus là pour leur apporter à manger …

Vous êtes révolté ? Dégoutté ? Mon Humaine aussi. Elle a donc décidé d’agir !

Signez ma pétition pour la soutenir. Et parlez autour de vous de ce drame qui est le nôtre!

Ici : https://www.change.org/p/georges-bos-non-aux-tirs-massifs-sur-les-corbeaux-de-bourgogne?recruiter=27759805&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

L’article de journal local : article_lejsl

 

Je fais du cinéma !

Décidément, j’ai un destin hors du commun !

Figurez-vous que j’ai été choisi pour tourner un petit rôle dans un court-métrage ! Il s’agit d’incarner un corbeau … qui se pose sur un épouvantail (je ne peux pas vous en dire plus, c’est confidentiel !)

Alors, pour commencer, je vais vous confirmer un truc : Hé bien oui, c’est vrai! Un épouvantail, ça me fait super peur !   Il a donc fallu se préparer avant le grand jour… Nous avons reçu le laaarge manteau de l’épouvantail, sur la manche duquel je devais m’installer.

Ben en plus, le tissu était glissant, et faisait du bruit quand je me posai dessus ! peur

Du coup, Elle a dû porter ce grand truc informe pendant plusieurs jours ! Hihi ! La dégaine ! Elle incarnait trop bien l’épouvantail ; J’aurais pas eu si peur, ça m’aurait fait rire !

Bref, en résumé, nous avons travaillé mon rôle encore et encore, jusqu’à ce que je sois fin prêt … Même mes colocs Lullu et M’Aïak se sont prises au jeu :

lullu_maiak

Enfin,  le jour J est arrivé . Au programme : 5 heures de TGV aller, tournage en studio, et retour TGV, encore 5 h ! Hé ouais ! j’suis pas un fainéant, moi ! Bon, déjà, j’ai commencé mon cinéma dans le train . Grâce à moi, Elle a fait des rencontres très sympas (des fois, je me demande ce qu’Elle deviendrait, si je n’étais pas là yeuxroulent.

Laurence, une voyageuse, nous a même tiré le portrait :

 tgv

Enfin, c’est pas tout de faire le clown, Laurent (le réalisateur) nous attendait à Strasbourg pour ses images. Et moi, quand on m’attend au tournant, je me concentre, car il s’agit de bien comprendre ce que je dois faire : mise_au_point

Donc, je dois me poser sur cet escabeau hors champ :

mise_en_place

Et rester tranquille …

escabeau_ombreEt quand Elle le demande, aller me poser sur le manteau, face au mur:

Réussi ! Je suis trop fort !

dosFaire un petit vol, pour me détendre

vol

Ensuite, faut recommencer, mais dans l’autre sens !

yadumonde

Vérifier que c’est « dans la boite »

Copie de ecran

Et recommencer …

contrôle

Puis vocaliser en regardant la caméra :

regarde_bas

Un vrai boulot de comédien, quoi !

Et bien, vous savez quoi ? J’ai trouvé ça super rigolo! Je me suis amusé comme un petit fou. Je crois que ce qui m’a la plus emballé, c’est que … tout le monde me regardait !

Ha! Etre une star, c’est quand même chouette !

Une fois le tournage terminé, pendant qu’Elle était occupée à ranger et ne me surveillait pas, ben … je me suis fait un petit plaisir : une séance d’autographes ! -ou presque : je me suis mis à parader comme un dingue, et tout le monde s’est massé autour de moi pour me mitrailler sous les sunlight ! Hihi !!

autographes

Mais tout a une fin, et mon heure de gloire s’est achevée. On serait bien resté car l’équipe était si accueillante.

Alors, escortés jusque sur le quai par Laurent le réalisateur et Pierre, nous sommes remontés dans le train. Pierre (quoi, vous ne connaissez pas Pierre? Un fidèle lecteur de ce blog, qui est, en plus, un des premiers adhérents de mon association) nous a même offert un souvenir de sa région, une charmante cigogne.

P1070832

Voilà! Ne reste plus qu’à attendre la sortie du film … dont je vous informerais, pensez donc !

Petite vidéo en attendant : (parait que je serai découpé pour être ensuite intégré dans le paysage ! Pff, ça a l’air compliqué !)

Joyeux Noël !

Merci à vous tous pour vos petits mots tout au long de l’année.

Je vous souhaite d’excellentes fêtes

cri1 [1600x1200]

Et M’Aïak, ma petite soeur, se joint à moi (faites pas attention, elle croit encore au Père Noël! Pff Quelle gamine ! )

perenoel

 

 

Pour moi, Elle a dit que mon cadeau, ce serait …

elvis (2)

une face de bouc ???????? yeuxronds

 

Ha, non, Une page Facebook !

Si vous voulez suivre mon asso (Les Amis De Lazare) de plus près, c’est par là :

https://www.facebook.com/pages/Les-Amis-De-Lazare/1027464517279461

Bon Réveillon

et à bientôt…

Ma « petite sœur » !

Mais quelle idée Elle a eu, encore !

Là, c’est le pompon !

Vous savez que je déteste rester seul? Bon, ce n’est pas un problème puisqu’Elle m’emmène partout avec Elle.

Mais voilà qu’Elle s’est mis en tête de me trouver, je reprends ses mots : « une compagnie avec laquelle je pourrais interagir, si un jour Elle ne peut plus me faire suivre partout » !

J’ai RIEN compris ..???

Mais le 29 juin dernier, nous avons accueilli M’Aïak. Avant de vous la montrer, je vous préviens : de tous les corbeaux que nous avons vu passer, celle-ci est la championne de la … laideur !! Jamais rien vu d’aussi mal fini !

La preuve: ( en plus, minuscule pour son âge, et avec des doigts posés n’importe comment ! Un brouillon raté de petit Choucas -c’est sensément son espèce-)

arrivee_tipiak (1)

Là, une photo où elle fait sa toilette … Comme si ça allait changer quelque chose! Pfff

On l’a surnommée « princesse Boudin »

mocheeee

Mais cette toute petite chose, pas finie et très vilaine, et ben … je vous le donne en mille ? Il parait qu’elle est prometteuse ! Qu’elle deviendra belle, et qu’elle a un super tempérament ! Mouais ….  Ya du boulot, alors !

Bon, c’est vrai que les plumes ont commencé à pousser :

portraits_suite

Allez, je vous fait grâce des étapes, car la princesse a pris son temps avant de finir sa transformation.

La voilà aujourd’hui :

En train de faire son bébé ! :

berceuse1

En promenade :

pose

En train d’aider au bricolage :

perceuse

Et vous vous demandez comment je l’ai accueilli ?

A votre avis ?  hehe

…..hé ben non ! Vous vous trompez !

Sous mes dehors de grognon enquiquineur, je suis un vrai gentil (et puis, faut dire, la princesse, il en faut pour l’impressionner! )

Alors, je vais pas dire que je suis enchanté … mais bon, je la tolère.

Parait qu’on finira par devenir copains … Ça me surprendrai, car je la trouve super énervante : elle me pique mes jouets, elle vient sur Elle quand j’y suis déjà, elle arrête pas de gesticuler partout quand moi, je veux faire ma sieste …Grrr

Mais bon, elle est devenue jolie, je suis bien obligé de l’avouer

profil

Je m’a perdu … on m’a retrouvé… Ouf !

Hé bien mes amis, quelle histoire !

Il m’en arrive toujours de belles, mais là, c’est le pompon.

Vendredi matin, alors qu’Elle m’a lâché dans notre terrain comme d’habitude pour que je m’amuse un peu, je suis parti un peu loin, dire bonjour aux corneilles voisines.

Elles m’ont chassé, alors je me suis éloigné. Puis, j’ai apperçu des rapaces dont j’ai très peur.

Je suis parti à tire d’ailes …

Alors oui, c’est un peu de ma faute : quand j’ai vu les rapaces, au lieu de me réfugier vers ma volière, j’ai filé … droit devant. Moi, quand je crains pour ma vie, je réfléchis pas. Je fonce ! Et à vol d’oiseau, on est vite loin peur

Ensuite, hé bien … j’étais super haut, et je ne reconnaissais rien du tout.

J’avais beau scruter, Elle n’était pas là.

Et le vent me soulevait, me soulevait … quand je me suis rendu compte qu’au-dessous de moi, il y avait un immense fleuve. Impossible d’atterrir, il fallait voler, voler encore.

Enfin, au bout d’un long moment, je suis arrivé sur un plateau, j’ai pu me poser. Il y avait un étang, quelques arbres, une petite cabane . Aucun ennemis à l’horizon.

J’étais épuisé. La nuit est tombé, j’étais seul, j’avais peur triste

Le lendemain, j’ai vu arriver des hommes, des pêcheurs si j’ai bien compris.Ouf, je me suis dit « je suis sauvé ils vont me ramener à la maison ». Je me suis approché, et là, j’ai vu … des vers. J’adore ça, et j’étais mort de faim manger Alors hop! j’ai été les arracher des hameçons!

Les hommes se sont amusés un moment, puis ils ont jeté toute cette bonne nourriture dans l’eau ! Quel gâchis !

Alors, j’ai été directement fouiller dans la poche de leur veste. Ça les a bien fait rire, ils m’ont surnommé « Jojo le corbeau », et ont raconté mes exploits une fois rentrés chez eux.

Et moi, une nouvelle nuit tout seul. Aïe aïe aïe !

Le lendemain, quelle bonne surprise : je vois arriver un jeune homme, comme ceux qui viennent quand je suis au travail avec Elle. Lui, il va m’aider, je le sens! En plus, il a une boite pleine de vers ! On va s’entendre! Vite, je descends en piqué, j’attrape la boite, et je m’envole vite.

Yesss, j’suis trop fort!

Quand je fais ça à la maison, Elle me court après et on joue un moment, j’adore ( ben ouais, je gagne toujours langue )

Bon, il a pas eu l’air de comprendre. Alors quand sa mère est arrivé avec des croissants, héhé, je me suis dit : c’est clair, yen a pour moi ! Hé ben oui, sa petite soeur a bien voulu qu’on partage.

Du coup, j’ai commencé à être l’attraction du lac. J’ai quand même un don pour amuser la galerie, regardez quand je fais le clown :

DSC_1041

Ou comme ça :

DSC_2274

De fil en hameçon, heu, en aiguille, pardon- tous les enfants sont venus jouer avec moi : Antoine, Jade, le petit Tom. C’est sûr, ils n’avaient jamais vu ça!

Pendant ce temps la maman de Guillaume, fine mouche, avait bien vu que j’avais une bague. Mine de rien, en essayant de ne pas m’effaroucher, en mettant beaucoup de temps (on me regarde pas sous les plumes comme ça, non mais!) elle a tenté de lire le numéro.

Soudain, un autre pêcheur est arrivé : Sébastien. Alors là, ça a été une autre histoire paske  Seb, il connait les oiseaux ! Hop! Il lui a fallu deux secondes pour lire ma bague. Même pas peur le Seb !

lac_meynes

Tout de suite après, j’ai vu un autre pêcheur téléphoner. Bizarre !

Et vous savez quoi, ensuite?

Hé bien , Elle est vraiment magicienne ma co-loc/maman/copine, bref : Elle, quoi !,

car tout à coup, qui je vois arriver ? Elle.

Si si, Elle en personne !

Elle m’avait retrouvé yes

Vous auriez vu sa tête ! On aurait dit qu’Elle n’avait pas dormi depuis 2 jours!

La tronche, hou là là yeuxroulent.

En plus Elle pleurait, alors que moi j’étais super content de la voir.

Je lui ai sauté sur le bras, on s’est fait des bisous, et mes nouveaux amis étaient encore plus épatés. Dans l’enthousiasme des retrouvailles, j’ai même fait une petite démonstration de mes talents …

Bon, le plus triste dans tout ça, c’est qu’il a fallu les quitter.

Moi j’aurais voulu qu’on reste tous ensemble, mais on était quand même à 18 km de la maison (oui, je sais j’ai été un peu loin sur ce coup-là !)

J’ai donc bien dit au revoir à tout le monde , en croassant fort fort pour leur dire un grand MERCI !

Merci pour moi, qui ai retrouvé mon foyer, où m’attendais mon copain chat, et Cyka, ma chienne préférée car elle se laisse embêter

et Merci pour Elle, dont il faut bien l’avouer, je suis le centre du monde  amourflash

Depuis, j’ai appris que vous aussi, qui suivez ce blog, vous êtes mobilisés pour dire partout qu’on me cherchait, afin que je ne tombe pas chez de méchantes personnes (parait que ça existe, c’est bizarre gratete )

Alors, à vous tousun grand et sincère merci du fond de nos deux cœurs

bisou

2013, j’ai grandi !

Ha! 2013 s’achève ! Quelle année !

J’ai fait plein de trucs :

D’abord, j’ai grandi! Si, si ! Je suis beaucoup plus posé.

Par exemple, avant,  quand je faisais  une bêtise, je me précipitais en criant et gesticulant sur l’objet de mes convoitises !

Alors que maintenant, je fais ça dans le calme, en silence.

Hé oui ! ça s’appelle la maturité, héhé !

Voici le résultat sur son ordi : (admirez le sens du détail)

ordi_pres

Bon, enfin, ça, c’était pour m’amuser.

Mais, plus sérieusement, j’ai fait une grande chose : j’ai créé mon association !

Vous vous souvenez sans doute que depuis plusieurs années, on nous amène toute sorte de petits en péril (voir 2012, ici : https://corbeaulazare.com/2012/10/03/mai-a-aout-2012-les-sauvetages/ )

Et puis, grâce à la popularité de mon blog, on nous appelle parfois de très loin pour aider certains de mes congénères en détresse…

Alors, du coup, comme je suis grand maintenant, j’ai décidé de structurer un peu tout ça !

Et j’ai appelé mon association « LADeL », qui veut dire « Les Amis De Lazare » (Ha ça ! pour la modestie, je m’arrange pas avec l’âge …)

Voici la page qui présente un peu l’objectif que je me suis donné:

https://corbeaulazare.com/mon-association/

Et comme vous êtes friands d’images, je vous ai même fait le bilan de l’année en vidéo, cette fois :

Avec bien entendu, la meilleure place à mes voisins de terrain, mes cousins  qui attendent chaque matin qu’Elle arrive (Elle a intérêt à se lever tôt, sinon, ça râle !)

Sur ce, je vous souhaite un Joyeux Réveillon !

Et ne faites pas comme moi : n’abusez pas !

MA SEANCE PHOTOS … DE STAR !

L’autre jour, dimanche ensoleillé d’automne, Elle a décidé qu’on irait ramasser des châtaignes avec ses copines.

Je ne tenais plus de joie! Tout une journée à faire la star, entouré de filles qui forcément vont m’admirer…

J’ai dit : « Yess »

En plus, Cathy était de la partie. Cathy, vous savez ? La photographe qui me tire le portrait à chaque sortie ?

Hé bien, elle était avec nous!

Tenez, la preuve :

Z’avez vu comme elle me regarde? Je me demande si elle en pincerait pas pour son modèle

Faut dire, on la comprend, hein ! Si!… je dis ça en toute modestie!

Faut juste être réaliste. Tenez, prenez 3 minutes pour regarder les photos qui suivent,

et osez ensuite me dire que je suis pas le plus magnifique de tous les corbeaux!

Allez y! de toute façon, m’en fous, j’ai pas de fromage dans le bec, alors! J’risque pas de le lâcher sur un stupide renard…

Regardez bien, c’est une châtaigne que je tiens. Parce qu’avec un bec comme le mien, pour ouvrir les bogues, hein! C’est trop fastoche !hi hi!

La séance consistait à me faire poser dans différentes positions…et à ce jeu, j’excelle. C’est comme qui dirait une seconde nature!

Là, je surveille un rapace, tout là-haut. Les filles, elles elles avaient rien vu.

D’toutes façons, les nanas, vous leur mettez 3 chataignes planquées dans l’herbe, et pfff, ça lève plus le nez!

Heureusement que j’ai l’oeil!

Mon auguste profil :

Là, je viens de dire un gros mensonge… j’ai le nez qui s’allonge, on dirait. Non ?

Bon, des fois, quand même, à force que tout le monde s’ébaudisse, ça finit par me gêner,

Elle appelle ça « ma demi-seconde de timidité annuelle ». Je comprends pas pourquoi :

Et puis, on a joué à « je te donne un truc  » (sans intérêt, d’ailleurs: une feuille! pfff!)

Et je le reprends!

Ce jour-là, avec nous, il y avait Sonia

Sonia, c’est … comment dire? Heu, c’est ma Sonia … je la trouve beeelle !

Dès que j’ai pu, je me suis juché sur son bras!

Quiconque essaierai de me déloger de là saurait que mon bec n’est pas que beau !

Avec Sonia, on s’aime …

On se fait des calins…

On se regarde …

On se met tout contre l’autre…

Et ça me donne pas toujours un air très malin !

J’y peux rien… c’est l’Amouuuur!

Cathy en a profité pour faire du ton sur ton.

Parait qu’un autre artiste avait aussi donné dans le style.

Il avait intitulé sa chanson « Noir c’est noir »

Sur ce thème, toujours en toute modestie, j’ajoute qu’on le surpasse. Hé oui! Noir corbeau, quand même! C’est pas moi qui l’ai inventé !

Après ce rapide tour d’horizon, vous admettrez que pour les pauses… j’me pose là, non?

Du coup, pas pû résister, ya fallu que je fasse le clown!

Ben voui, j’suis un pitre! On se refait pas. Et puis, ça vous manquerait, sinon!

Là-dessous, la photo qu’Elle préfère. Jsais pas… moi j’me trouve une drôle de tête

C’est ptêt l’abus de chataignes…

Bref, c’est pas tout, ça, mais si vous croyez qu’un plumage comme ça, c’est donné à tout le monde, et bien, croyez-moi, vous vous mettez la serre dans le bec!

Non, M’sieurs Dames! Un plumage, bleuté, luisant, ciré, en un mot…. spendide comme le mien… c’est de l’entretien.

Du boulot quotidien!

Et c’est pas parce qu’on passe la journée au grand air, à se gaver de châtaignes, qu’il faut se négliger, non mais!  Allez, hop! Au travail !

Mais ça prend un temps fou!

Hé! Demandez un peu aux mannequins combien de temps elles passent dans la salle de bains?

Déjà, j’en connais une, pourtant, elle est loin d’être mannequin, ben, on sait quand elle y rentre, on sait pas quand elle en sort!..

Et pour finir, l’apothéose:

le petit moment de complicité avec Alexis. (Alexis, c’est le fils de Cathy. J’me rapelle qu’avant, il prenait son biberon, pendant que je prenais la becquée. Parait que c’était drôle ! )

Ca faisait un moment qu’il me regardait en train de faire l’interressant, puis, tout doucement, il s’est approché, et, pour jouer avec moi, il m’a lancé de petites brindilles, pour que je m’amuse à les attrapper au vol .

Quand le petit Alexis me tend une brindille, c’est tout doucement que je l’attrappe :

Voilà ! Ce fut une magnifique journée. Un peu fatigante, tout de même.

D’ailleurs, Elle s’est appuyée contre un arbre pour faire une petite sieste, pendant que je montais la garde.

Ben, si! Vous voyez bien que des fois je sers à quelque chose : personne ne lui volera sa barette! hihi !

Halloween 2013 : une nuit de cauchemars …

Héhé ! Elle qui déteste Halloween, je crois qu’Elle se rappellera longtemps de 2013 !

Mais bon ! Encore une fois, c’est de sa faute :  Elle m’a sorti tard dans l’après-midi, et sans bien vérifier les courants d’air. Or, je ne suis pas un as de la voltige moi! Quand ça brasse là-haut, j’ai du mal à redescendre. Du coup, la nuit tombant, je me suis installé en haut d’un arbre.

Se disant  que j’allais passer la nuit sur place ,Elle s’est équipée de couvertures pour s’installer au-dessous.

Bon, moi, tout seul là-haut… heu, je faisais pas le malin . Du coup, quand je l’ai entendu parler à la chienne, vers 22h … tant pis…je me suis élancé pour la rejoindre…dans le noir !!!!

Evidemment, jsuis pas une chouette! J’y voyais rien du tout…

Elle a essayé de me guider à la voix, mais jsuis quand même pas fou : je vais pas atterrir en aveugle (« Allo! La tour de contrôle te dis ‘tourne à gauche’  » N’importe quoi ! )

Alors tant pis, en couinant comme un désespéré, je suis parti vers …les lumières de la ville. Elle ne m’a plus entendu…et a commencé sa vraie nuit d’Halloween (peuplée de cauchemars avec des corbeaux perdus …)

Puis …

Inutile de vous dire que les jours suivants, je n’étais pas trop motivé pour sortir …

MES PROUESSES

Oui, je sais : ça fait un long moment que je n’ai pas donné de nouvelles.

Mais évidemment, j’ai (encore!) une bonne excuse : je voulais préparer une petite surprise.

Oh! Pas grand chose : juste une nouvelle illustration de ma modestie… Si , si !

Alors voilà, j’ai le plaisir de vous présenter une petite vidéo illustrant quelques uns des jeux qu’Elle m’a enseigné. Bon, la qualité du film, ce n’est pas ça…mais que voulez-vous , je ne peux pas être sous les feux de la rampe, ET derrière la caméra.

Allez, c’est là :

MES VIDEOS … ça remue !

A la demande générale, je vais réunir ici des vidéos de mon auguste personne!

Parait que c’est plus « vivant », quand je gesticule à l’écran ! Alors qu’Elle, elle me préfère figé sur une photo: parait que c’est le seul moment où je fais pas de bêtises…

Ben, moi, je dis qu’Elle exagère….paske il y a aussi, les moments où je dors, les moments où…..quoi déjà ? Ha si, quand je me lave  (non, c’est pas une bêtise de mettre de l’eau partout; c’est un coup de main pour lui faciliter la tâche: pasque mes petites traces de vie, elles s’en vont mieux quand c’est humide ! )

La preuve :

Sinon, ya un autre truc que j’adore, le matin, très tôt, quand le voisin dort encore, c’est voler jusqu’à la crédence …et m’amuser à décrocher les ustensiles, qui font un bruit d’enfer en tombant sur la gazinière ! Ca résonne! Je me régale !

Vu qu’Elle s’est mis en tête de faire de moi le corbeau le plus célèbre de l’histoire, faut que je bosse un peu!

Ma faute aussi, si j’avais pas fait mon malin, à lui montrer combien « yen a là-dedans », Elle m’aurait fichu la paix. Ben non! Faut toujours que je fasse l’intéressant, et maintenant, voilà!

Je discute pas mal.

Et forcément, comme je n’ai pas eu de modèle de mon espèce, je baragouine en……humain!

Je ne suis pas encore au point pour tenir une conversation, mais je maîtrise bien les « allez viens! », les « quoi??? ».

Bon, le reste en est encore au stade du tatonnement!

Par contre, je déteste qu’on me regarde quand je cause.

Donc, pour vous offrir ces moments de monologue dont j’ai le secret, Elle a rusé, la traitresse, et avait dirigé l’appareil vers le mur, pendant qu’elle-même faisait semblant de dormir!

Ben…..jme suis fais avoir -pour une fois! –

Comme vous le savez, les temps sont durs! Alors elle m’a appris à bien mettre mes sous dans ma tirelire :

La vidéo qui suit va mettre à l’épreuve votre rapidité d’observation : je vole à la verticale, pour me regarder dans le miroir. Et ça va vite !…

Attention, c’est à vous :

Petite devinette : que s’est-il passé avec le papier?

Non, c’est pas moi !

Tiens, et si je vous mettais un petit extrait d’une de mes parties de jeu quotidiennes ( Ouais, paske je plaisante pas, moâ : jouer, c’est plusieurs fois par jour, sinon, je fous le souk, ou je crie !)

Et pour finir, mon exercice de vol.  Ecoutez bien, jsuis tellement content qu’on dirait que je rigole ! -contrairement à Elle, en bas, qu’a l’air moyennement satisfaite …

2013

Parait que pour ma santé, faut que je mange des légumes, beurk! Alors, j’y ai mis une condition : petit pot tiède et sans morceaux, si on me donne à la cuillère !

Bon, pis après, faut que je m’occupe !

J’ai même trouvé ma chanson :

Vous aviez déjà remarqué que je ne suis pas un ange ! Ben, des fois, je me transforme même en démon :

Souvent, pour m’amuser, je fabrique un nid … à ma manière !!

Et comme je ne suis pas le dernier pour participer à la liesse populaire, ben, pour Halloween, jme suis offert une nuit dehors. Voilà le film de mon retour:

Mai à Août 2012 : ya du mooonde !

Juin 2012 : et un chien maintenant !!

Hé bien ! Je crois qu’Elle m’aura tout fait!

Faut que je vous raconte, et vous allez comprendre qu’avec une Humaine, on n’est jamais au bout de ses surprises!

Depuis que je la connais, je sais qu’Elle aime beaucoup les chiens, et que depuis la disparition de son Berger Allemand, Hiram, Elle avait décidé de ne plus reprendre de canidé…

ce qui m’arrange bien, vu que, malgré mon incommensurable courage, jsuis quand même pas fou, et que les chiens, ben c’est carrément pas mon truc.

Je rappelle aux ignares que ces fauves sont sur la liste de mes potentiels prédateurs…

Or depuis quelques mois, je trouvais qu’Elle louchait bizarrement quand on croisait certains individus appartenant à cette espèce honnie.

Mais, dans la grande confiance que j’ai en son jugement,  je n’ai pas vu venir le danger…

En plus la traitre, Elle a cru me berner:  » Lazare, comme je ne peux pas avoir de chien, je vais aller promener ceux de la SPA de temps en temps », qu’Elle a décrété.

Bon, moi, je trouve que c’est un peu du temps perdu, car si Elle s’ennuie, j’ai plein d’activités ludiques à lui proposer. Mais, bon, si ça l’amuse, on va pas la priver, hein ?

Alors, un samedi, nous voilà partis à la SPA locale. Je l’attends tranquillement dans la voiture, et avec quoi je la vois ressortir ? Ca :

Non, mais je vous demande un peu… plus batard que ça, ça doit pas exister!

En plus, elle s’appelle Suzette !

Jamais vu un chien qui porte plus mal son nom ! hihi !

Enfin, je les ai laissé faire leur truc. Elles se sont balladé, la Suzette a réintégré son box et nous, la maison.

Me suis dit « ça, c’est fait, on va être tranquille un moment ».

Penses-tu! 3 jours plus tard…re-Suzette!

Bon, je vous la fait courte, ça a été le même cirque pendant 3 semaines!

Et à la fin évidemment, hein, qui c’est que je vois débarquer dans MON terrain :

Parait qu’elle est très gentille, intelligente et patati et patata…. Ouais ben moi aussi jsuis gentil et intelligent, et il me semble que ça devrait suffire!

Mais évidemment, qui c’est qui décide? Encore Elle !

Alors nous v’là avec un chien maintenant. D’ailleurs, le corniaud, Elle l’a rebaptisé Cyka (petite chienne en russe).

Et la Cyka, elle a eu le bon goût de s’emmouracher du cheval. C’est sûr, moi, le cheval, j’y fous des coups de bec dans le nez dès que j’ai l’occasion, mais c’est juste pour qu’il comprenne!

Alors que la Cyka, elle lui léchouille le nez, elle joue avec,… et dès qu’il henni dans son pré, elle court voir ce qu’il veut (rien, la plupart du temps !)

Là, vous avez vu comme elle fayotte?

Même avec les chèvres elle fait sa mielleuse !

M’en fous: à la maison, çui qui fait sa loi, c’est encore moi ! Non mais!

D’ailleurs, Elle a dû mettre une niche pour Cyka dans le salon, car, quand je décide que la bestiole doit dégager le plancher, oust! Je la poursuis jusqu’à ce qu’elle aille à sa place! (parait que je ressemble à un chien de berger, dans ces moments-là!)

Malgré tout, la bêbête a l’air heureuse, vu qu’elle arrêtre pas de faire l’idiote à tout bout de champ. Elle me pique même mes jouets !  Et puis, bon, faut reconnaitre que c’est vrai, pour un chien, elle est pas trop bête . Et ça me fait une présence quand Elle doit s’absenter…

Bon, comme je suis un corbeau vraiment sympa, je vais en prendre mon parti!

De toute manière ç’aurait pû être pire … un homme 

Mai à Août 2012 : les sauvetages

Cette année, ma foi, ya eu du monde à la maison !

Mais, dans les activités « sauvetage », toutes n’ont malheureusement pas toujours eu une fin heureuse.

Je vous offre un petit tour rapide des pensionnaires de l’année:

Pompon, débusqué par la chienne alors qu’il était tombé dans un trou dont il n’arrivait pas à se dégager.

Il a passé une nuit à l’abri, a bien mangé, et est reparti faire sa petite vie. (des fois, je crois l’entendre dans la nuit, quand il vient boire dans la gamelle de Cyka)

Mona, l’histoire très triste de cette choucas. Elle avait été recueilli gravement accidentée. C’était pendant la période de grand froid de février, et il est probable que, très faible, elle ait été heurtée par une voiture. La famille qui l’a accueilli s’inquiétant de son éventuel devenir, nous l’a confié 2 mois plus tard.

Alors nous nous sommes pris à rêver qu’elle pourrait devenir une compagne de jeux. Pour celà, il fallait déjà qu’elle puisse surmonter son handicap : l’aile cassée très haut, ce qu’il y a de pire pour un oiseau. Les blessures qu’elle s’infligeait nécessitait l’intervention du vétérinaire. Malheureusement, elle n’a pas survécu à l’opération

Ensuite il ya eu Punki et Punkette, 2 bébés pigeons qu’il fallait gaver toutes les 2 heures, et qui nous suivaient donc au travail (merci gentil patron qui accepte tous ces animaux qu’Elle prend sous son aile)

qui sont devenus :

Et puis, Sonia nous a amené Tilo (Phoenix), tombé d’un toit, direct… sous le nez du chat!

9 grammes, le Tilo! Autant dire que chaque matin, Elle se demandait s’il serait encore vivant!

Et voilà ce qu’il est devenu (son préféré de l’année)

Tilo a retrouvé des copains sur le terrain, et quelques jours après, c’est une hirondelle de fenêtre qui nous a été confiée:

Après 10 jours de soin (là aussi, obligé de l’emmener au travail, cause becquée toutes les heures).

Elle a pu être relâchée près d’une colonie. Elle est partie sans se retourner …

Puis se fut Ludo, petit hérisson de 32 grammes…. qui n’a malheureusement pas survécut

Il y a eu aussi la pie handicapée Yvette, que ses nourrisseurs ne pouvaient relâcher chez eux, et qui a fait une courte halte à la maison, avant de trouver son foyer d’adoption chez Marino, ma marraine, où elle coule des jours heureux, en liberté.

Il y a eu aussi le coq gaulois à placer, et qui vit maintenant dans une ferme pédagogique, entouré d’une vingtaine de poules amoureuses!

Et le petit coq nain, dont le chant matinal dérangeait le voisinage, et qui a trouvé un excellent foyer chez de véritables amoureux des animaux

-là, il est dans l’enclos dans lequel on l’a récupéré, le pauvre !-

Il y a eu aussi la petite pie attaquée par un chien qui n’a pas survécu; non plus que le petit merle, et le bébé mésange. Ni la pauvre petite tourterelle, qui est morte à peine arrivée à la maison.

Heureusement, on a aussi pu placer une corneille au plumage très abimé par des conditions de détentions impropres à son espèce, et qui ne pourra peut-être jamais voler correctement.

Et la belle histoire de Jojo le goéland, ramassé par les pompiers alors qu’il était mourant en centre ville, et qu’une gentille bénévole LPO a accepté de requinquer, avant de le rendre à la liberté, sur une plage où il a retrouvé des congénères.

Et enfin, Billie et Billou, 2 petits moineaux presque sevrés, à qui il ne manquait que quelques jours d’assistance pour prendre leur envol

Mais, ho surprise!

Lors de l’envolée, la petite Billie a décidé qu’elle préférait profiter encore de l’aide de mon humaine.

Pendant une dizaine de jour,Billie suivait donc tout ce qu’Elle faisait sur le terrain, voletant d’arbre en arbre, et réclamant sa becquée comme un bébé ! La voilà :

Puis après avoir commencé à raréfier ses prises de nourriture, elle est venue un dimanche, a sautillé tout autour sans manger, comme pour dire « au revoir ».

Depuis, Elle pense la reconnaitre parmi les oiseaux qui se nourrissent dans les nombreuses mangeoires, car ce petit moineau-là ne s’envole pas promptement, et même parfois s’aventure autour de la caravane… Bon vol, Billie !

Bref, une année avec son lot de petits malheureux !..

D’ailleurs, en prévision de l’an prochain, Elle nous a mis au programme de l’hiver : rafistolage et fabrication de nids et cages pour acceuillir au mieux les rescapés de 2013 ….

Moi, j’aurai préféré passer l’hiver au chaud, en regardant la télé, et en déchiquetant la télécommande, mais non ! Va encore falloir bosser !

Avril 2012, ma résidence d’été

Avril en Provence, c’est :

                        les jours qui rallongent,

                        le soleil qui commence à se faire bien chaud,

                       et … Moi qui sort de ma période de perturbation hormonale au terme de 2 mois

                      « très éprouvants » -si j’en crois ses paroles- pour Elle.

Alors c’est le moment de penser sérieusement à s’installer le mieux possible .

Allez hop !

Dès qu’on sort du travail ….on se met au travail !

Pour bien comprendre l’étendue du chantier,

voici le terrain tel qu’il était au départ (ya 3ans) :

Avec une caravane abondonnée :

Il a fallu employer les grands moyens:

(la photo est trouble, paske quand Elle est trop contente, Elle est toute zémue!

Et là, avoir trouvé quelqu’un qui vienne avec un tracto, ça lui faisait trop plaisir (quelques semaines de travail en moins!)

Après de la sueur, des larmes, des bleus et courbatures diverses, un terrain enfin propre :

Qu’il a fallu ré-ensemencer l’automne venu, puisqu’il n’y avait plus un brin d’herbe pour le cheval!

L’agriculteur voisin nous a gentillement retourné le terrain, et ensuite, Elle, avec ses petits bras musclés (si si!!) Elle a joué à se prendre pour la semeuse.

A la volée les ptites graines, et hop! Comme antan !

Les mois passent …

On nettoie et on repeint la vieille caravane destinée à me servir d’abri, on la pose au fond, à l’ombre des arbres et à l’abri du vent.

Pour Elle, on installe la caravane Nicole (du nom de la généreuse donatrice) juste à côté, …  et voilà déjà le moment de passer le premier coup de tondeuse!

Pour le ramassage j’ai participé, parce que des fois, sans moi, je me demande ce qu’Elle ferait!

Bon, maintenant, il faut aménager un palace digne de moi !

Je trouve que ça va pas vite, mais faut dire, Elle est mal foutu aussi : Elle a que 2 bras, c’est nettement insuffisant…

Bon, enfin, ça commence à prendre forme quand même.

Pour me préserver des prédateurs, je lui recommande de bien sécuriser la base

(faut tout lui dire! )

Alors, comme il n’y a pas d’électricité, Elle fait le béton à la main ! hihi ! C’est drôle de la voir s’échiner, mais qu’est-ce qu’Elle est lente !

Bon, Elle y a mis le temps, mais le grillage est bien entérré (heu embétonné ? )

Puis, quand il s’est agit de fabriquer une porte … Elle s’est trouvée fort dépourvue!

Alors, Yves, le chasseur voisin (comme quoi!) est venu l’aider.

Ouf ! On était pas arrivé, sinon !

Ensuite, quand Elle a attaqué les finitions, bien sûr, j’ai accepté de délaisser mes occupations pour lui prêter main forte. Ben oui, quand même, je ne suis pas un rustre.

Je crois que ce qu’Elle a préféré, c’est quand je participais en attrapant les mèches de la perceuse, et en les répartissant bien dans tout l’espace disponible.

Ensuite, je prenais les vis, et j’allais les cacher dans la caravane, parce que je pense que ça peut toujours servir !

En résumé, grâce à moi, nous avons enfin pû mettre la touche finale à mon sweet home,

et …. v’là l’travail, les z’amis ; c’est mon chez moi :

Et je l’adooore cette volière !

Je fais un petit salut le matin aux oiseaux qu’Elle nourrit sur le terrain.

Le soir, c’est rigolo, ya des écureuils qui s’amusent à se poursuivre dans les arbres.

En plus, ya plein d’insectes qui se cachent dans l’herbe et que je peux chasser! Je m’amuse comme un fou !

Et puis je suis bien à l’abri du vent, et j’ai le soleil le matin, pour me sécher après le bain.

L’après-midi, je suis bien à l’ombre des grands arbres, il vaut mieux par ici les étés sont chauds …

Ha! Décidément, je suis un corbeau heureux

lien : https://corbeaulazare.wordpress.com/2012/09/15/avril-2012-ma-residence-dete/

2012, l’année des changements !

Vous vous rappelez le cadeau empoisonné que le Père Noël m’a amené? Le chat ?

Je vous avais bien dit que j’aurai ma revanche?

Héhé ! C’est fait !

Tout d’abord, un peu d’histoire:

Ce chat-là, échoué en plein épisode d’inondation, alors que le Rhône menaçait d’envahir la plaine où je vis, méritait bien le nom de Moïse. Et si le Moïse biblique fut sauvé des eaux, il faut bien reconnaitre que vues les conditions de son abandon, celui-ci fut sauvé des sots. (paske quand même, choisir ce moment où ils n’avaient aucune chance pour balancer les chatons, c’est lamentable, non?) Et comme Elle aime bien mettre son grain de sel partout, Moïse s’est singularisé en Mô Iss, qui parait-il va bien avec son petit air asiatique …

Bref, revenons à ce qui nous passionne : MOI !

Ce chat ingrat, qui a survécu un temps grâce à ses excellentes dispositions de chasseur (il nourrissait même sa soeur, avant de se laisser apprivoiser par Elle), a cru que j’étais son casse-croute servi à domicile. Il essayait de passer ses pattes à travers les barreaux de ma cage, passait des heures à me fixer (bon, j’aime bien qu’on m’admire, mais là, y’avait comme un truc un peu malsain, vous voyez?)

La gestion de notre quotidien était assez sportive. Elle n’était pas rassurée, car la moindre griffure ou morsure des mammifères peut m’être fatale. Nous, les oiseaux, on ne sait pas lutter contre les bactéries qui sont les vôtres, humains, chiens ou chats …

Alors, pour qu’on ne se croise pas, Elle gardait le chat dans ses bras pour lui faire traverser notre pièce de vie.

Et moi, petit à petit, me rendant compte qu’Elle me préservait du danger, je me suis enhardi. Vous me connaissez : jsuis pas un dégonflé, hein!

Alors, j’ai tenté de me percher sur son épaule pendant qu’Elle le portait. Héhé, il m’a même pas touché !

Le lendemain, j’ai voulu tenter un truc: je me suis mis sur son épaule, comme la veille, et, l’air de rien, ping! j’ai balançé un bon coup de bec sur le traître chat (en plus, j’commence à saturer un peu de le voir tout le temps en train de profiter d’elle ; et que je ronronne, et que je me frotte, bon! Ho ! Ca va, hein!)

Hé ben, je vous dit pas la trouille qu’il a eu le greffier !

A partir de là, ma vie s’est transformée (et la sienne aussi  )

Voyant que le rapport s’est inversé, elle nous laisse maintenant évoluer ensemble, sous sa surveillance.

Je vous dit même pas comme c’est drôle : dès que Mô Iss pointe le bout de son nez, dans MON salon, je lui court après en grognant, et pfffffff il s’enfuit se réfugier dans la chambre (là, j’ai pas accès, sinon parait que c’est plus une vie)

Bon, des fois, je suis occupé à autre chose (hé oui, ça demande de l’application de démonter une maison morceau par morceau ), alors je le laisse rester avec nous. Mais s’il a le malheur de monter sur MON canapé, ou de s’approcher de MES jouets (tout ce qu’il y a dans la pièce, en fait), hop! Je remets les pendules à l’heure ! Un bon coup de bec sur la queue, et c’est réglé pour la journée .

A l’extérieur, par contre, j’ai décidé d’être plus tolérant. Me demandez pas pourquoi. C’est comme ça, j’ai décidé.

Pourtant, il est pas très malin : il a toujours pas trouvé comment s’amuser avec des petites boules végétales:

Pourtant, je lui explique patiemment :

Voyez, là, on pourrait presque croire qu’on est complice :

L’avenir nous réserve surement encore quelques modifications dans notre relation,

mais chuuut …

Février 2012

Février, mois court, mois froid …

Mais cette année, c’est sibérien

Depuis 1956, qui zavaient pas vu ça, les vieux du pays !

Pendant presque 15 jours, les températures sont descendues à -18° à cause du Mistral!

Moi, évidemment, j’ai pas mis le bec dehors!

Mais, même dans la maison, gla-gla! Elle arrivait pas à chauffer au-dessus de 11°. Alors je me perchais à la verticale du radiateur, histoire de me chauffer le croupion !

Pendant ce temps, Elle passait ses journées à tenter d’abreuver et nourrir les oiseaux du secteur, sans compter le vieux cheval et les chèvres. Dans les bassines, l’eau gelait en moins d’une heure. Inutile de vous dire qu’Elle était occupée …

Bref, tout passe, même la glace ! (jolie rime, non?  )

Alors, dès qu’il a cessé de geler, on s’est offert une séance de volière, à l’abri du vent. Mmmm

Mon regard d’aigle :

Mon oeil de linx:

Je sais aussi faire mon coquet, en penchant légèrement la tête, comme ça :

Voilà ! J’ai survécu au froid sibérien, maintenant, à moi le printemps, le retour d’hormones, les grands changements…. Enfin, je vous raconterai tout ça dans le prochain épisode …

Mars 2012

Hé ben ! On pourra dire que Mars, c’est le mois qui bouge !

Premier changement : mon corps !

Ben voilà, comme l’an dernier, et probablement comme les années qui viendront, en mars, jsais pas ce qui m’arrive, je suis énervééé.

Je tiens pas en place! A peine réveillé (6h30), faut que ça saute  !

Je vole partout, je vocalise à fond , je saute d’occupations en bêtises, et vice-versa !

Je lui saute dessus, je veux plus qu’Elle me laisse seul. Si Elle quitte la pièce, je hurle.

Et si Elle a le malheur de m’amener dans la volière, je me jette sur le grillage en faisant un tel cirque qu’Elle est bien obligée de m’emmener partout avec Elle.

En fait, j’ai l’impression que je ne me contrôle plus !

Heureusement, le chat est là, pour que je passe un peu mes nerfs dessus. Du coup, dès que je me réveille, il demande à sortir, c’est pas drôle!

Alors je me perche devant la fenêtre, et je crie encore plus fort !

Mais n’allez pas penser que je deviens fou! Non, non ! Il parait que ce sont les hormones !

C’est pas ma faute! J’ai beau être un peu humain, je subi quand même les lois de la nature! Alors, Elle n’a qu’à gérer… parait qu’à un moment, ça va se calmer …

En attendant, dès que je vois une humaine, je fais l’impossible pour la séduire.

J’en arrive même à me faire des parades à moi-même :

Deuxième changement :ya du boulot !

Les temps étant durs (la crise, tout ça … ) c’est facile pour personne de trouver du travail.

Mais pour Elle, c’est encore pire!

Ben oui, je vous rapelle que si Elle me laisse seul la journée, ça ne va pas aller du tout dans ma p’tite caboche de piaf

Alors comme j’lui ai dit : « c’est simple, faut trouver un boulot où t’amène ton corbeau » ! Facile, non ?

Hé bien, vous savez quoi? Le bon dieu des corbeaux est avec moi! Si si !

Paske ça y est !  On va aller travailler tous les deux chez Brice !

Elle est trop contente!

Brice, c’est le mari de Sonia, vous savez, Sonia ! Celle pour qui je fond, dans ma séance photo (https://corbeaulazare.wordpress.com/2011/11/15/ma-seance-photos-de-star/)

Hé ben, il est d’accord pour que je vienne au travail avec Elle, et il a même dégagé un petit coin pour y installer ma cage, quand Elle en aura assez que je sois sur son bras.

Brice, on pourra dire que c’est mon bienfaiteur !

Et enfin ………. : Les quartiers d’été

L’idée était de s’installer, de façon à pouvoir être au maximum près du cheval (qui vieillit …) et des biquettes, et autres sauvetages d’été …

Voici donc, arrivée le 20 mars, jour du printemps, Nicole, la caravane des années 70 (Nicole, du nom de la généreuse donatrice qui a permis cette acquisition)

Maintenant, ya plus qu’à se mettre au boulot !

Août à Décembre 2011, ça y est: je fais le clown !

7 août 2011

Hé ben! Elle s’est pas fichue de moi!

Elle m’avait promis une cage plus adaptée à mon besoin de farfouillage permanent, v’là le travail:

Elle fait 2 mètres de long, pour une hauteur de 1 mètre, avec une profondeur de 80cm.

Je suis trop bien là-dedans. J’ai plusieurs étages, avec des petites boites pour cacher des trucs, et pleiiiin de jouets !

Et comme la cage est encastrée, je me sens bien protégé, en ayant vue sur toute la pièce de vie, c’est cool… je peux surveiller tout ce qui se passe, héhé!

25 août 2011

Aujourd’hui, j’ai passé une journée de folie. Trop bien! Avec du monde qui me regarde et tout, comme j’aime! Une belle journée de corbeau imprégné, quoi!

On a été au Musée de l’Arles Antique (vous savez? Là où il y a le buste de César) qui proposait des animations autour de l’Histoire. Alors, Elle m’a emmené, pour que j’élargisse un peu ma culture

Ben, j’ai pas pu m’empêcher: ya fallu que je me fasse remarquer. Que voulez-vous, les gens avaient des appareils photos, c’était forcément pour moi, non ?

Là, je suis avec un légionnaire romain. Vous nous voyez en grande discussion, car je lui ai donné deux-trois tuyaux pour faire reluire son armure.

Parce que, vous avez remarqué ? Mon plumage brille plus que le sien. Non ?

Bon, ensuite, j’ai été remettre à sa place un gradé. Parce qu’il avait une dépouille de je ne sais quoi sur le dos, il croyait m’impressionner! Et puis quoi encore ?!! Foi de Lazare, il en faut un peu plus pour m’intimider, la preuve !

Enfin, à force de chercher dans ce monde de brutes, j’ai fini par trouver ce que je cherchais: un peu de douceur féminine…

Pour la séduire, je lui ai laissé croire que je voulais réviser mon latin. Que voulez vous, il faut ce qu’il faut …

Et ensuite, comme ça, de fil en aiguille, l’air de rien, hop! Je me suis installé sur son bras.

Comme elle avait l’air satisfaite (ya de quoi, elle serait difficile, sinon !) j’ai décrété qu’elle serait mon élue de la journée.  Alors, quand son « légitime » s’approchait, je me fâchais tout rouge!

Quand Lazare a choisi une admiratrice, on ne le dérange pas, non mais!

Il a bien fallu qu’on se sépare, mon Humaine, à un moment, ayant décrèté qu’il fallait laisser travailler ces braves gens. Pour ma part, je pense qu’ils en avaient un peu assez que je leur vole la vedette… Bon, je comprends… même si ça ne m’est jamais arrivé, forcément !

Comme je suis bon prince, je vais quand même vous distiller un peu de mon savoir sur ces braves romains, vos ancêtres:

Savez-vous que les romains m’appréciaient beaucoup? (comme les gaulois d’ailleurs…)

Et que l’observation du vol des corbeaux permettaient de prendre des décisions importantes?

On retrouve même dans l’Histoire  de très nombreuses anecdotes sur des corbeaux apprivoisés, auxquels on apprenait à parler. On appréciait également les pies, les geais et les étourneaux.

Pline relate les funérailles solennelles d’un corbeau auquel le peuple s’était attaché (ils ont d’ailleurs lynché celui qui l’avait tué). Ce corbeau, qui appartenait à un cordonnier allait chaque matin au Forum saluer les Césars et le peuple, avant de retourner dans sa boutique.

Les temps ont bien changé: dire qu’aujourd’hui on massacre ceux de mon espèce

septembre 2011; farniente

Ha! que la vie est belle en Provence ! Je me sentais un peu fatigué par toutes les sorties du mois d’Août,

et Elle vient d’avoir une super idée : on va aller lézarder dans le champ du vieux (mais si, rappelez-vous, Apollon, notre cheval retraité)

Elle a installé un hamac, et Elle croit qu’Elle va pouvoir s’y prélasser

Non mais, comme si Elle avait que ça à faire …

Le hamac, c’est pour moi !

En plus, quand on bouge, ça se balance! J’adooore !

OCTOBRE 2011 : je suis une star …. volante !!

Comme je suis très très fort, et aussi très très beau …

Hé bien j’ai été choisi pour un tournage. Si, si !

Bon, Elle a mis pas mal de temps pour arriver à me convaincre que ces gros machins qui avaient envahi ma volière étaient inoffensifs …

Mais, j’ai bien voulu me montrer coopératif .

3 jours de boulot sous le feu des projecteurs

 

Et figurez-vous qu’après tout ça

ben………

La plus grosse frayeur de ma vie : j’ai été enlevé par le mistral !

Les journalistes locaux en ont été tout retournés :

https://corbeaulazare.com/2010/01/28/la-presse-et-moi/

DECEMBRE 2011 : le père Noël est un farceur !

Tout d’abord, il faut que vous sachiez que je n’aime pas du tout le mois de décembre:

– Les journées sont courtes, du coup je passe mon temps à dormir (bon, Elle, ça lui plait bien, pask’elle peut faire la grasse mat’, je ne me réveille pas avant 7h45! )

– Et puis, ya des drôles de trucs qui font leur apparition dans la maison, avec des couleurs carrément pas discrètes, des formes  …je vous demande un peu ! En plus, la traître, elle s’amuse à disposer sa « déco de Noël » dans les endroits où Elle ne veut pas que je pose mes pattes : semblerait que du coup, ce soit le mois où je détruis le moins!

Mais normalement, il y a des compensations : le fameux jour de Noël !

L’an dernier, j’avais eu mon camion de pompier (qui m’a terrorisé jusqu’à ce qu’Elle s’en débarasse) et le panier de basket : depuis, jsuis un champion !

Ben cette année, on m’avait parlé de la crise……..c’est pire! Une mauvaise blague !

Je vous narre:

Pendant l’épisode d’inondation que nous avons vécu en novembre, des gens dont il parait qu’ils sont légions, ont abandonnés dans notre cour 2 chats de 5 mois.

Evidemment, vous la connaissez, Elle a rien trouvé de mieux que de les accueillir ! Deux félins mesquins, à moitié sauvage, et qui n’avaient visiblement qu’une idée en tête : me croquer ! Obligé de rester enfermé dans ma cage quand ils étaient dedans, et même quand j’étais dans MA volière, ils rodaient autour, essayant de trouver une brèche, allant même jusqu’à tenter de passer par le toit.

Voilà les horreurs:

Bon, comme Elle est super forte (Ouais, depuis que je vis avec Elle, Elle s’est drôlement améliorée), elle a trouvé une famille prête à accueillir les 2 « choses », qui entre temps étaient devenu sympa avec Elle. Il était d’ailleurs temps qu’ils partent, car je voyais bien dans son oeil à Elle, qu’Elle était pas insensible au charme du petit mâle. Un vrai coeur d’artichaut, ma coloc!  Mais bon! Ma sécurité prime, alors oust les félins! Du balai ! héhé !

Et c’est là que le père Noël nous a fait une blague nulle : monsieur le chat est devenu complètement sauvage a peine arrivé dans sa nouvelle famille; au point qu’ils ont dû le laisser sortir, et qu’ils n’arrivaient même plus à l’approcher. Hé ben là, devinez quoi ? Elle a rien trouvé de mieux que de mettre en place une chaine de solidarité, pour aller récupérer le petit malin. Cage-piège et compagnie, je vous passe les détails… le résultat : cette année, pour Noël, j’ai gagné un compagnon de route : cet horrible chat !

Mais rira bien qui rira le dernier! Si vous êtes sages, et si vous insistez, je vous confierai comment les choses vont évoluer …

2011, ma 2ème année … de bêtises !

8 Avril

Quelle drôle d’idée ! Aujourd’hui, Elle s’est déguisée en sorcière, et on a été dans un vieux château médiéval.

J’en ai profité pour me faire tirer le portrait

Evidemment, Elle a voulu poser Elle aussi, mais….

regardez…..j’ai fait caca sur sa manche !   Ca lui apprendra à vouloir faire l’intéressante …

10 Avril

Au fait, je ne vous ai pas présenté ma fiancée!

Car depuis quelques semaines, mes hormones d’ado me travaillent.

Alors, je me suis trouvée une copine, que je promène partout dans la maison.

Je lui fais des parades, et parfois plus, si affinités  Elle s’appelle Sopaline

C’est la fiancée idéale : elle ne dit jamais rien !

12 Avril

Les gens qui n’y connaissent rien disent que les corbeaux, ça crève les yeux!

C’est même pas vrai. La preuve, moi, quand je Lui fait des calins, j’aime bien prendre un petit coin de sa paupière avec le bout de mon bec

Bon, c’est vrai qu’un jour, alors que j’étais complètement « in love » sur l’épaule de ma copine Fanny, j’lui ai fait un petit peu mal à l’oeil.

Mais c’est parce que d’habitude, elle porte des lunettes, et ce jour-là, non.

Et moi, qu’est-ce que je vois? Y’avait quelque chose dans son oeil!

Alors j’ai voulu lui enlever le truc, et j’y suis arrivé! J’ai un peu déchiré la chose au passage. « Lentille » que ça s’appelle. et il parait qu’elle fait exprès d’avoir ça sur les yeux.

Moi, je voulais juste rendre service!

Depuis, Elle a dit que je n’irais plus jamais sur l’épaule de quelqu’un!..

18 Avril

C’est mon anniversaire !

J’ai juste un an, et je suis déjà très beau et très fort, et aussi très intelligent ! (Elle me demande de rajouter « très modeste », mais je ne sais pas ce que ça veut dire  )

Pour fêtre ça, on va passer l’après-midi chez tatie Ludivine. Et dans le jardin, ya un drôle de truc :

Super après-midi, avec gâteau et tout …..

Quand on est rentré, l’agriculteur voisin m’avait déposé une surprise : un nid de pie inoccupé qu’il a ôté de l’olivier où il trônait. Sacré boulot, les cousines, Bravo !

22 Avril

Ha ! La magie de l’éveil de Mère Nature! Et surtout, les cerisiers en fleurs, promesse de clafoutis et autres gourmandises

Gare à qui voudrait me battre de vitesse pour la récolte! Je veille !

26 Avril

Juste pour rire, Elle a acheté un porte-clé en forme de fromage, alors, évidemment :

8 juin

Moi qui fait tout pour Lui éviter l’ennui… et qui me creuse la cervelle pour qu’Elle n’ai plus de temps libre… J’ai pas dû être assez présent ces jours-ci, car voilà qu’Elle a ramené des oiseaux à la maison!

Non, mais je vous demande un peu!

Des martinets. Soit disant tombés du nid, et confiés par le centre (sont un peu débordés à cette saison ).

Mouais! Elle aurait au moins pu me demander mon avis.

Paske moi, ces petits piafs, j’ai bien une idée sur leur avenir  , mais Elle fait toujours sa rabat-joie!

En tout cas, dès que j’ai pu me faufiler dans la pièce où Elle les a isolés, vite, me suis perché sur leur carton! héhé! Et là, heureusement, qu’Elle est rapide quand Elle veut, paske sinon, je lui aurait dégagé du temps, moi, j’te l’dis!

Bref, là voilà à donner la becquée toute les 2 heures, à croire que ça lui manquait.

Et comme jsuis pas rancunier, une photo de Martine, le numéro 1 de la saison!

26 juin

Bon, tous comptes faits, ça va, les petits pioux ne menacent pas ma place.

En fait, Elle se contente de nettoyer et de nourrir, avec des tonnes de précautions auxquelles je n’avais pas droit, d’ailleurs.

Mais sinon, ça va :  pour les promenades et les jeux, je reste l’Unique

Alors du coup, je m’intéresse, et des fois, quand Elle donne la becquée, pffft je me faufile et viens vite me percher sur son épaule….

Comme ça je peux vérifier si tout va bien! Apparemment ça roule, ils ont bien grandi :

29 juin

L’agriculteur d’en face a découvert un nid de pie qui n’a pas servi, et me l’a offert

C’est fou comme les gens font des progrès dans le coin: ya un an, on nous regardait de travers, et on m’accusait d’attirer des congénères, pis là, on me fait des cadeaux!

Ha ces zhumains!

Bref, Elle a installé l’oeuvre d’art dans ma volière, et j’examine la manufacture, paske, franchement, c’est du solide ça !

Brindilles entortillées enduites de boue séchée, chapeau les cousines!

séminaire éthologie … avec les copines!

Bon, je suis un peu lent parfois pour raconter toutes mes aventures (faut dire, il m’arrive plein de trucs…. Zavez pas idée comment ma vie est rocambolesque!), mais tout vient à point… avec 1 an de retard, donc -mais vous ne m’en voudrez pas- j’m’en vas vous conter cette nouvelle expérience…

Donc, en juin dernier, la très célèbre comportementaliste aviaire Johanne Vaillancourt, se déplaçait depuis son froid Québec, pour venir vous enseigner, à vous les amoureux français des oiseaux, qu’est-ce qui se passe dans nos petites têtes!

Evidemment, avide de percer à jour tous mes petits secrets, Elle s’est inscrite (si on peut plus avoir d’intimité, hein, maintenant!) Alors que si Elle veut vraiment tout savoir, jsais pas… Elle a qu’à me demander, ça me semble plus simple, non?

Bon, comme d’habitude, Elle n’en fait qu’à sa tête, alors un matin, hop, en voiture tout le monde. Pour mon petit confort, Elle a organisé une étape chez Brigitte, en Ardèche, pour une nuit au calme, avant de reprendre la route vers Fontainebleau.

Evidemment, Brigitte, elle m’a plu. Elle est toute jolie, et elle arrêtait pas de me parler, et elle m’a même prêté les jouets de son perroquet Lulu (aussi blanc que je suis sombre… mais pas aussi beau évidemment! hihi ! ) On a profité du jardin, y’avait plein d’oiseaux, des poules, des coqs. Pas mal, la soirée je dois dire! Et puis j’ai mangé à table, avec ses invités (y’avait même un vétérinaire; et ben lui aussi il était fasciné: parait que je suis vraiment un drôle d’oiseau )

Voyez comme Brigitte sait me parler doucement à l’oreille:

Le lendemain, on a passé toute la journée sur la route. Moi, j’aime bien ça, paske je regarde passer les voitures, et quand on se fait doubler, je parle aux conducteurs qui nous dépassent ! hihi

Et puis, les pauses sur les aires d’autoroute, ça te dépayse son corbeau. A chaque fois, un nouvel espace à découvrir. Ha! J’aime bien les voyages, moi.

A l’arrivée nous attendait un joli gîte, dont la propriétaire a été bien surprise de découvrir que parmi ses touristes, il y avait un corvidé. Du coup, elle a pris l’apéro avec nous, histoire que je me fasse encore une fois admirer.

Enfin, nos colocataires sont arrivés: Alexandre, et surtout…..Marion. Ben là, je dois dire, Marion, c’est une trop jolie fille.

Ni une, ni deux, j’ai laissé mes précédentes conquêtes, et hop! sur le bras de la belle ! J’étais trop fier! Je l’ai laissé me biser autant qu’elle voulait. Mais pas question que son fiancé s’approche! Il avait l’air sympa, c’est pas ça, mais bon, je suis pas partageur que voulez-vous!

Enfin, c’est pas tout ça, mais on était venu pour bosser! Le lendemain, réveil aux aurores, et direction la salle de séminaire.

On s’est installé au fond pour pas déranger (et aussi parce qu’Elle est tout le temps en retard. Il y a des fois où ça m’insupporte; qu’est-ce qu’Elle est mal organisée).

Parait qu’il n’y avait jamais eu de corbeau à un séminaire de Johanne Vaillancourt. Et alors? De toutes façons, nous sommes aussi mal traités dans notre pays à nous, que les perroquets dans le leur. Alors voyez, c’est un juste équilibre: je suis le précurseur du Mouvement des Corbeaux Libérés (le MCL, à ne pas confondre avec la banque qui soutient les gros félins!)

Alors, d’après l’assistance, il parait que c’était passionnant, mais je vous le dit franchement -et que ça reste entre nous, je voudrais pas vexer la brillante comportementaliste- moi, ben, avec la fatigue du voyage, et le gros apéro de la veille… j’ai pas pû m’empêcher: j’ai piquer un roupillon!

C’est bien sûr le moment qu’on a choisi pour me tirer le portrait (et me chuchoter que j’aurai ma place à l’Assemblée Nationale!) :

Au réveil, on m’a annoncé que c’était la pause déjeuner

Trop bien, c’est le moment de la journée que je préfère

Même que des fois, je suis sympa, et je lui laisse un bout de sandwich

Le premier soir, on était invité chez Anne-Marie, dans un magnifique moulin. Bon, le problème, c’est que moi, les journées à rester tranquille, ça me met pas de bonne humeur, et en plus, chez Anne-Marie, y’avait plein de perroquets dont Téquila  

Téquila, c’est un ENORME perroquet de toutes les couleurs! Elle me faisait trop peur! On a eu beau m’expliquer qu’elle était gentille, moi, jsuis pas fou, je voulais pas rester dans la même pièce  Tout ça pour dire que vous verrez pas de photo de moi dans cette posture! Na !

Pour moi, le clou du week-end, ça a été la fin du séminaire.

Parce que, tenez-vous bien m’sieurs-dames, j’ai eu droit à un entretien privé -hé oui!- avec LA spécialiste !

Et comme je savais que vous me croiriez pas, et ben, j’ai tout simplement immortalisé l’instant! Hé hé ! La preuve:

Et comme, elle et moi, on s’est bien compris, qui c’est qui était à côté d’elle au resto? Hein ?

Non, je vous parle pas de la cruche avec ses deux nattes. Non. Le truc noir, là, vous voyez pas? Ben c’est un corbeau qui mange au resto. Normal, quoi !

Ce que vous n’avez pas vu, sur les photos,( parce qu’on a sa pudeur quand même), c’est que… faut bien que j’avoue… en fait, yavait pleiiin de filles. Et moi, j’y peux rien, les filles, j’aime ça! Alors je dois dire que je me suis un peu laissé aller à papilloner: de bras en bras, visiter un peu les décolletés d’un bec curieux, bisous à gauche à droite… ho! Trois fois rien, je vous assure.

Mais en tout cas, j’en garde un excellent souvenir !

2 juillet

Ouf! Bon vent! enfin seuls! Les morfales sont partis!

Ces petits martinets bien prenant ont enfin pris leur envol! C’était pas trop tôt!

Alors, une fois n’est pas coutume, je laisse la parole à Martine, le numéro1 qu’a toujours besoin de se faire remarquer (c’est bien une fille ! )

» Tout allait très bien dans mon carton, j’étais bien grassouillette, quand, un jour, comme ça, je me suis mise à avoir moins d’appétit. Et pis j’ai commencé à arpenter mon carton, je marchais même sur Isaac, qui lui est très calme; il ouvre le bec, il mange, et il observe discrétement, c’est tout.
Alors que moi, j’ai commencé à être prise de frénésie, besoin de faire bouger mes ailes de plus en plus, et même la nuit, comme si j’avais des fourmis.

Alors, Elle a essayer de m’expliquer qu’elle allait me relâcher, mais qu’il fallait attendre deux jours, car il y avait des orages, et Elle avait pas envie que je me prenne direct la grêle!…
Donc, jeudi dernier, elle est partie faire le tour des environs en voiture, depuis le matin, pour trouver un endroit où il y aurait des congénères…………Or, point de martinets dans le ciel. Avec l’orage, ils avaient changé de place, et tous les coins qu’elle avait repérés étaient déserts!
Mais Elle voulait à tout pris me lâcher, car elle avait peur que j’abîme mes plumes à force de gigoter.
Tout à coup, en début d’après midi, elle en a apperçu un Very Happy
Alors vite, en voiture, et la voilà qui roule le nez en l’air, cherchant trace d’un groupe -c’est pas prudent, hein!Razz

Et miracle, pile au-dessus d’un grand champ qui venait d’être fauché, un groupe de copains. cheers
Petite photo d’adieu, avant de sortir du carton:

Et elle me prend doucement, pour que j’ai le temps de bien repérer, pendant qu’elle se dirige au milieu du champ, tranquillement…
Mais moi, ça faisait trop longtemps que j’attendais ça, bounce alors j’ai sauté de ses mains toute seule, et je me suis élancée, en battant des ailes de toutes mes forces

Et je suis montée très haut dans le ciel, la laissant, toute penaude, dans son champ -elle aurait bien aimé me dire au revoir Crying or Very sad

Et je montais, je montais, j’arrêtait pas !Shocked
Alors des individus du groupe sont venus me chercher, et j’ai commencé à voler avec eux.
D’en bas, elle me repérait bien, car eux, ils planaient, alors que moi, je gigotais !Razz
Elle nous a suivi des yeux longtemps, et elle était toute émue de voir que je savais prendre mes virages, comme une grande, et, petit à petit, je me suis mise à planer, moi aussi. Alors, à force, elle n’a plus pû me distinguer des autres, tellement j’ai vite compris mon rôle de Martinette…
Elle est retournée vers sa voiture, et j’ai bien vu que ses yeux étaient tout mouillés … »

21 juillet

Bon, il parait que j’en ai encore fait une ! C’est à croire que chaque fois que je m’amuse, elle veut me contrarier …

Voilà, j’étais dans ma volière, depuis 2 heures, j’avais fait le tour du propriétaire, avais un peu joué avec ma boule magique (quoi, vous connaissez pas la boule magique?), quand, sur le coup de midi …un petit creux.

Je m’apprétais à vérifier mes distributeurs de croquettes, quand …incroyable…  ce doit être mon anniversaire, ou Noël, en tout cas, c’est la fête, car là, ya une souris qui s’avance, dans ma volière! Et super tranquille, l’inconsciente, en plus!

Héhé, jsais pas si c’est ma fête, mais en tout cas, j’lui ai fait la sienne !  Elle a pas souffert, vu que je me suis occupée de sa tête en premier. Bon, pas super super au goût, mais ça change! J’en ai laissé pas mal, pour plus tard, jsuis pas du genre à abuser!

Et puis voilà qu’Elle arrive. Et là, vous auriez vu son regard!

Incrédule, l’Humaine!

Ni une ni deux, elle me vole MA proie, sort de la volière, examine les restes…et là…c’est le drame !

Parait que la bestiole était probablement empoisonnée, vu que le voisin met de la mort au rat, l’inconscient, et malgré ses injonctions à Elle !

Je vous passe les ondes négatives qu’Elle a émit tout le temps qu’Elle a eu le véto au téléphone, mais il parait que j’ai 6 semaines de traitement!

Car sachez, zhumains, que vos produits radicaux ne le sont pas, et que les rongeurs mettent 8 jours à mourir, pendant lesquels ils se balladent, et empoisonnent tous les prédateurs qu’ils croisent! Alors, ici, si j’ai bien compris, Elle a discuté avec le voisin jusqu’à ce qu’il accepte le principe de la tapette -mais c’est Elle qui devra s’en charger!-

Bon, en souvenir, je voulais vous mettre une photo de mon trophée, mais Elle trouve que c’est un peu gore.

Alors, ce sera ma tête de linotte:

ps: la linotte est un petit oiseau au chant très mélodieux!..

septembre 2010, une copine, héhé!

4 septembre 2010

Quand Elle est revenue des courses, Elle m’avait fait un petit cadeau

-pourtant jsuis plus un bébé !-

C’est pas mal comme truc, ça se cale bien dans le bec!

Et c’est facile à transporter…

Par contre le deuxième cadeau, c’était surtout rigolo à démonter (au départ, c’était une voiture de course -et c’est moi qui ai gagné!-)

10 septembre 2010

On  a de la visite :

la lointaine copine est venue en vacances, alors au programme visite de la région.

Hé ben, franchement, c’est beau par ici ! rien à dire !

On a été dans un endroit nommé Camargue… du pur bonheur: plein de moustiques, c’était génial! J’essayais d’en attraper le plus possible, c’était super marrant! J’ai vraiment pas compris pourquoi elles ont décidé de se barricader dans la voiture !..

Il y avait aussi de drôles d’oiseaux d’une couleur… heu, comment dire? Hum, pas très virile! Avec leurs p’tites jambes maigrelettes en plus…

Enfin, sans commentaires: Elle trouve ça très beau!

Et puis aussi de fascinants bestiaux, qu’Elle me dit admirer autant qu’Elle aime les corvidés! Bon, ok, là, côté virilité, j’ai rien à dire. Mais bon, autant que les corvidés! Quand même!

 

13 septembre 2010

J’ai vu la mer ! C’est grand !

Et pis, ya des bateaux…

Moi, je voulais essayer, mais Elle m’a dit que c’était interdit aux corbeaux!

Mouais! Encore une excuse pour me priver d’un plaisir! Egoïste !

 

 

15 septembre 2010

Elle a de ces idées   Il parait que tout seul dans ma volière, je vais m’ennuyer!

Alors elle a rien trouvé de mieux que d’amener ça:

Moi, au début, jme suis dit « tiens un nouveau jouet » !

Mais ça bouge  Ca m’a flanqué une frousse! Et évidemment, Elle s’est moqué de moi!

Pfff, j’pouvais pas savoir que c’était un oiseau, aussi! Fallait prévenir! J’aimerai bien l’y voir!

-à l’occasion d’ailleurs, je lui rappelerai qu’Elle faisait pas la maligne la première fois qu’il a fallu me donner la becquée!

Bon en tout cas, si j’ai bien compris le truc, je vais devoir partager ma volière (bon, ça encore, ça passe), mais je vais devoir aussi la partager, Elle.

Héhé! On va voir ce qu’on va voir!

20 septembre 2010

On en est là: ya comme qui dirait un statu quo!

Disons que si la palichonne respecte mes perchoirs, bon, je veux bien l’ignorer.

Mais si elle a l’outrecuidance de se poser sur une branche que j’occupe…Hum! disons que ça s’enlève très facilement une plume de colombe

En plus cette pôv fille (enfin cette fille, quoi!), elle a même pas le réflexe de s’éloigner quand je la regarde de travers!

Ben moi, je vous le dit, c’est peut-être le symbole de la paix…mais pas celui de l’intelligence!

25 septembre 2010

L’ambiance de la volière s’améliore, alors Elle est contente.

La pâlichonne et Moi, on a eu droit à notre séance photo, c’est bon signe!

30 septembre 2010

On pourra pas dire que j’avais pas prévenu: partager la volière, oui.

Mais la partager, Elle, non!

On n’a pas voulu m’écouter? Hé bien j’lui ai volé dans les plumes à miss délavée! Non, mais!

Alors du coup, Elle a décidé de pas garder l’intruse

Parait que si je continue, « elle va finir à poil, pôv bête »!

Dommage, je commençais à trouver ça drôle…

Bon, adieu, brève compagne………..et bon vent! Hihi !

août 2010, on voit bien de là-haut

5 Août 2010

Depuis une semaine, c’était le train-train, et là, soudainement, j’ai découvert un nouveau jeu :

Je saute à la verticale du fauteuil, pour me trouver face au miroir, et j’essaie de rester en l’air pour me voir dedans.

Et comme c’était vraiment marrant, j’ai tenté aussi avec, dans le bec, ma baballe qui fait gling-gling ! (bon, c’est un peu bref, comme film, mais il lui a fallu du temps pour réagir!)

16 août 2010

Pour me motiver à manger seul, Elle m’a offert un truc super, qui se décortique :

 

22 août 2010

Hihi, ce matin, je lui ai collé une belle frayeur!

On est sorti pour la balade matinale, avant qu’il ne fasse trop chaud, à travers les rangs de pommiers.

En ce moment, Elle a beaucoup de travail, et des petites nuits, puisqu’Elle fini à 1h du matin, et que je La réveille à 6 heures 12, tous les jours sans exception…

Du coup, Elle est un peu « tête en l’air ». Et Elle est sorti, en oubliant de me tenir. -Non, mais je vous demande un peu, c’est pas malin non plus  –

Alors moi, au début, j’étais posé sur son bras, tranquille, bercé par son pas;

et d’un coup, j’ai eu peur d’un truc, hop, deux coups d’ailes……….et me voilà en altitude en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire! Elle, en bas, bouche bée, et qui fini par couiner « Lazare, Lazare ! »

Bon, j’amorçe un virage. De toute façon, j’étais moyennement rassuré tout seul là-haut. M’enfin, il faisait beau, pas de vent, nickel!

Et là, dans mon dos, arrivent deux corneilles, qui en une seconde m’ont fait comprendre que j’étais sur leur territoire…

Houplà! J’ai fait un piqué, digne d’un rapace de voltige, et pof! sur son bras!

Ben, pour me récompenser, cet après-midi, je vais m’offrir une petite sieste à l’ombre, moi !

juillet 2010, retour aux sources

1 juillet 2010

 

Décidément, je suis un véritable pigeon voyageur ! Que d’aventures !

Je vous averti, là, j’ai plein de trucs à vous raconter :

On est reparti, Elle et moi, pour un nouveau contrat dans le nord. A nouveau la route et  tout le tralala, je vous fais grâce de l’épisode autoroute, vous connaissez par cœur !

Par contre, avec la chaleur, Elle a inauguré une nouvelle technique : le brumisateur !

Mmmm que c’est bon, ça ! J’ouvre tout grand le bec, je secoue la tête, je fais tout pour recevoir un max de gouttelettes sur moi, jusqu’à ce que je sois bien mouillé. C’est frais, c’est GENIAL !

Alors évidemment, ya pas de photos, paske :  moi sur une main, le brumisateur dans l’autre, Elle a pas trouvé la technique pour immortaliser l’instant autrement que dans ses yeux émerveillés (normal, jsuis magnifique)

Profitant de ce long trajet, Elle a décrété que l’on ferait un détour d’une centaine de kilomètres, (ben on voit que c’est pas Elle qui patiente dans sa cage) pour se rendre en pèlerinage sur les lieux bénis qui m’ont vu naitre (heu… éclore)

Nous voilà donc sur le parking du théâtre antique d’Autun.

Bon, moi, autant vous le dire tout de suite, j’ai rien reconnu.

Jsais pas trop ce qu’Elle cherchait, à tourner comme ça au pied de ce grand arbre en regardant en l’air. Et puis soudain, Elle s’est excitée: il y avait un jeune oiseau, perché tout en haut de l’arbre, qui criait comme moi quand j’ai faim.

Et Elle s’est mise à divaguer, en disant : « Regarde, c’est ton frère, il appelle tes parents ». Alors Elle m’a emmené un peu plus loin, et on est resté planté là pendant 1 heure ½, cachés, à regarder bêtement en l’air.

Enfin, Elle surtout, car moi, je vois pas l’intérêt de zieuter comme ça, alors j’ai préféré m’occuper à fouiller le sol, puisque maintenant je joue avec les insectes.

Jsais pas ce qu’Elle croyait, mais Elle avait l’air déçu de ne rien voir venir ; Elle s’est relevée en maugréant : « On repassera au retour, mais tôt le matin, et on verra peut-être tes parents ».

Ben tiens ! On n’est plus à 100 km près.

3 juillet 2010

Et re-belotte au retour ! A 8 heures du matin, qui c’est qu’avait l’air malin en déambulant sous un arbre, dans le silence le plus total ? Hein ?

Ben on n’a vu personne !

De toutes façons, qu’Elle se fasse une raison : ma famille, c’est Elle.

Maintenant que les choses sont claires, il est temps que je vous apprenne le pourquoi de mon prénom (oui, parce que Lazare, chez les corbeaux, c’est pas très usité, hein !)

Le jour où l’on m’a recueilli, se trouvaient sur les lieux un écrivain très connu, Didier Cornaille, qui, attendri par mon air perdu, a amené de quoi me nourrir et m’abreuver.

Puis, dans la discussion, apprenant qu’Elle allait me ramener sur Tarascon, il lui a expliqué qu’à Autun, se trouvaient les reliques de saint Lazare, et à Tarascon, celles de sainte Marthe, sa sœur. Drôle de coïncidence !

Elle, pour sa part, trouvait que l’hasard faisait bien les choses.

Et qu’en plus, on m’avait en quelque sorte, donné une deuxième vie (en plus, c’est un centurion romain qui m’a ramassé, pour ceux qui suivent !)

Et quand, sur le chemin du retour, Elle a trouvé tout un rayon consacré à son nouvel auteur favori, Elle s’est dit que là, il y avait un signe : Lazare je me nommerai ! (et puis un corvidé qui reçoit son nom de baptême par un écrivain nommé Cornaille, ça le fait, non ?) Quand on sait qu’en plus, son premier roman s’appelle « le vol de la buse » et un autre de ses ouvrages raconte le périple d’un dénommé Lazare ..!

Alors, je crois que c’est limpide pour tout le monde : le corbeau Lazare a un destin hors du commun !

(Nan, jsuis pas mégalo, mais j’ai une juste un égo un peu….humain ! Les dégâts de l’imprégnation )

Et puis tiens, une petite photo de ma visite chez Didier, occasion de ma première rencontre avec un chat… qui n’en croit pas ses yeux! .. pendant que je me toilette (il en faut plus pour m’émouvoir!)

 

8 juillet 2010

Faut que je vous avoue un truc: quand je suis seul dans ma volière… j’ai un peu peur

Ben c’est vrai quoi: ya plein de cigales au-dessus qui font un boucan d’enfer!

Et puis, j’aime pas être seul, voilà !

Alors, je prends mon air de petit oiseau trop triste et abandonné, et Elle sait plus quoi faire… Elle essaie de me mettre plein de jouets, de bons morceaux de poulet, rôti comme je l’aime.

Mais moi, ce que je veux, c’est Elle !

Alors, Elle s’installe avec moi, et c’est de là qu’Elle passe ses coups de fils, qu’Elle mange, ou qu’Elle lit.

Moi, je trouve que c’est tout à fait logique, mais il parait que les gens s’étonnent un peu de la trouver en permanence dans une cage

12 juillet 2010

Je grandis et je me dégourdis. Et comme je suis un oiseau moderne, je me suis mis aux nouvelles technologies:

Après avoir découvert les joies de l’ordinateur, j’ai voulu aider un peu à mettre de l’ordre sur le bureau :

 

17 juillet 2010

Vous auriez vu sa tête tout à l’heure!

On s’était installé pour le repas de 10 heures (le 3ème de la matinée), et là : 

Hop ! Comme ça, sans crier gare, j’ai plongé mon bec dans la gamelle ! Et j’ai avalé ma première bouchée tout seul!

Oui, à 3 mois, je crois qu’il commence à être temps pour moi de manger comme les grands.

Depuis le temps qu’Elle essaye de me convaincre!

Mais il fallait attendre que JE le décide. Ben là, ça y est, je le sens bien: jsuis capable !

18 juillet 2010

Heu, en fait, c’est fatiguant de manger tout seul !

Je vais me remettre encore un peu à la becquée …

30 juillet 2010

Désolé, j’ai pas pris le temps de tenir mon journal, j’étais trop occupé !

J’ai découvert plein de nouveaux jeux, et Elle tient à ce que je décrive le résultat :

– Quand on arrive à faucher l’appareil photo en vitesse, avant qu’Elle charge les derniers clichés, et qu’on le lâche en plein vol : ça casse !

– quand on bourre trop de noyaux de cerises dans l’imprimante… ça marche plus non plus !

– les touches du clavier de l’ordinateur portable ne tiennent pas très bien, je trouve. Par contre, très facile à transporter, et à envoyer valdinguer sous les meubles

– bon, les petits photophores ont tous été arrangés par mes soins . Ce sont des objets fascinants: quand on les pousse de l’étagère, ils font un joli bruit en se cassant et plein de petits morceaux rigolos!

– par contre, faire tomber une bouteille de sirop, c’est pas drôle, après ça colle aux pattes.

Mais LE TRUC qui surpasse tout, c’est :

Les livres ! Avec un livre, on peut faire une montagne de confettis! C’est que du bonheur!

juin 2010, je découvre le monde

2 juin2010

Whouahou ! Je viens de comprendre un  truc.

Quand Elle dit « Allez viens » , ben en fait, je monte sur sa main.

C’est cool, parce qu’en général, c’est pour manger ou se promener !

Et ensuite, Elle dit « descends », ben il suffit que je quitte sa main !

Trop facile ! J’ai tout compris !

Et sinon, je vole  comme  un chef ! Matin et soir, Elle m’emmène me promener dans les vergers, et Elle me fait voler.

C’est super rigolo, surtout quand Elle me pose dans un arbre, et qu’Elle me dit le « allez viens », que je comprends enfin !

8 juin 2010

Comme le monde est grand !

Elle devait partir travailler trèèès loin pendant 2 jours, et comme personne, dans ses connaissances, n’est d’accord pour me donner la becquée toutes les heures (bande d’égoïstes !), Elle m’a emmené avec Elle. Bon, j’ai bien vu que ça lui faisait plaisir, paske je crois qu’Elle peut plus se passer de Moi ! hihi !

Et bien on a roulé presque toute la journée !

Elle a bien fait ses pauses toutes les heures sur les aires d’autoroute pour me donner à manger. Mais pour pas que les gens viennent nous embêter, Elle se garait à l’écart…près des gros camions qui font beaucoup de bruit !

Et ben, j’ai même pas peur, paske je suis trop fort ! héhé !!

Une fois arrivés, j’ai découvert un truc que je connaissais pas : l’hôtel !

C’est bien comme idée, car je pouvais dormir dans sa chambre ! Et je l’ai même vu prendre sa douche (je m’étais calé bien en hauteur, pour pas être mouillé) Bon, ça m’a pas donné envie de faire pareil. D’ailleurs enlever toutes mes plumes pour sauter dans l’eau, moi, ça me dit rien !

En tout cas je l’ai surveillé de près pendant qu’Elle travaillait : ça lui faisait plaisir je crois, de voir que j’étais tellement bien sur sa main que j’y passais toute la journée.

L’après-midi : sieste sur son poignet, alors Elle essayait de pas trop bouger (sinon, je grogne !)

Et bien tout ce qu’Elle a trouvé à dire pour me remercier de l’avoir soutenu, c’est : « Tu m’as complètement coincé le dos» ! Je comprends rien aux femmes…

12 juin 2010

Parait que je fais trop de bêtises !

En fait, j’étais juste en train de mettre un peu d’ordre sur son bureau.

Certes, j’ai déposé un petit cadeau un peu gluant, sur sa feuille d’impôt.

Bon, et alors ? ça vous est jamais arrivé à vous ? Non ? Ha bon !

15 juin 2010

J’adore quand Elle va ramasser des cerises !

Elle essaye de me faire goûter, bon, j’aime pas trop;

alors j’ai développé une technique éprouvée de secouage de tête qui permet de propulser l’aliment indésirable sur……son tee-shirt ! Hé ben c’est pas de ma faute si Elle est assez bête pour s’habiller en blanc !

 

17 juin 2010

Je prends de la force, je le sens, je me trouve en pleine forme ! Plus de toux, mais une pêche !

Je me réveille à 6h12 tous les matins avec une énergie …

D’ailleurs, je trouvais qu’on manquait d’aération dans cette maison. Ni une, ni deux, à grands coups de becs j’ai aménagé un orifice dans la porte d’entrée… Comme ça, c’est bien, je peux regarder dehors !

Heu, par contre, cette femme n’a aucun sens pratique, Elle a cloué une planche qui dissimule mes travaux de menuiserie…

22 juin 2010

Houlà, ya du mouvement !

Depuis 2 jours, ya  un type qui vient faire je ne sais quoi dans le jardin, avec des grosses barres de fer !

Elle a dit que j’allais avoir une grande volière, pour aller faire mes bêtises dehors ! Ben si elle  croit qu’Elle va se débarrasser de moi comme ça… D’ailleurs, quand l’intrus a voulu entrer dans la maison, je lui ai sauté dessus et je lui ai choppé l’oreille.

Elle a fait une drôle de tête, et Elle arrêtait pas de dire « c’est la première fois, blablabla »…

Moi, je dis : « ya un début à tout, et même qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire… » A partir d’aujourd’hui, foi de Lazare, pour rentrer chez moi, faudra ME demander !

J’ai deux mois, et je suis un homme (enfin un corbeau, mais c’est pareil : jsuis grand !)

23 juin 2010

Ben, je suis peut-être pas si grand, finalement !..

Aujourd’hui, j’ai eu trop peur. Je vous raconte : On était parti voir le cheval Apollon, et bricoler dans son champ (j’aide beaucoup quand il s’agit de trier les vis ou les écrous).

A un moment, j’ai eu peur d’un truc, jsais plus quoi, alors youpss, je me suis envolé… Ben, surprise, je me suis direct retrouvé dans un arbre hyper haut. Un cyprès de 10 mètres, je dirais !

Bon, là, jme dis, pas grave, comme d’habitude, Elle va faire un peu de sport et venir me chercher (on a l’habitude avec les cerisiers)… et ben non !

J’ai attendu, je la surveillais : Rien ! Alors je l’ai appelé, avec le cri qui La fait accourir à tous les coups : le Crôaaaaa de la becquée. Hé ben, cette nouille, Elle m’appelait en bas. Tu crois qu’Elle serait venue ? Comme si à mon âge j’étais capable de redescendre, comme ça, en plané !

Bon, à force, à force, j’ai fini par comprendre qu’il y avait un problème. Je suppose qu’Elle ne sait pas grimper aux cyprès. En plus, faut bien admettre qu’Elle faisait une drôle de tête, même d’aussi loin je sentais qu’il y avait un truc qui clochait. Alors, je me suis lancé. Houlàlà, ben le truc, c’est que ce petit vent là, quand on ouvre les ailes, ben ça vous soulève !

Impossible de descendre ! J’ai tourné plusieurs fois, rien à faire !

Elle a fait une espèce d’échafaudage au milieu du pré, et Elle s’est juchée dessus. C’est sur, Elle était plus haut, mais quand même, jsuis pas encore un as de la voltige, impossible de descendre jusqu’à ses bras, que pourtant Elle levait bien haut (un peu ridicule la fille sur ce coup, mais l’heure n’était pas aux considérations esthétiques).

Au bout de 2 heures et demie, j’ai fait un dernier essai. Je commençais à avoir sérieusement faim, et la soirée avançait. Je me suis lancé une ultime fois… raté ! Je me suis posé dans un arbre, à 4 mètres du sol. J’en pouvais plus.

C’est là qu’Elle est venue me chercher, en escaladant. Quand Elle a été assez près, je lui ai sauté sur le bras, j’en roucoulais de bonheur… (Si, ça roucoule, des fois un corbeau, quand c’est super content !)

25 juin 2010

Ha, on a retrouvé la quiétude de notre quotidien! Je préfère! Car les grandes émotions, moi, j’aime bien, mais chez les autres!

Elle se concentre sur ma volière, parait que c’est urgent (rapport à certains dégats, je vois pas de quoi Elle parle

Elle a appelé à l’aide pour finir l’aménagement. C’est tatie Cathy qui s’y colle !

Pour la remercier, le matin, j’aime bien lui piquer son serre-tête. Ben, oui, je participe, quoi !

28 juin 2010

Bon, tout le monde s’y est mis. Ca y est, j’ai ma résidence d’été !

Elle a même installé sa chaise pour me tenir compagnie. J’ai plein de perchoirs, une partie abritée de la pluie, et une graaaande baignoire !

La classe !

Elle a dit que ça serait bien d’aménager une partie plus fermée pour l’hiver (avec le mistral, gla gla! )mais parait qu’il n’y a plus de sous…

 

 

  

30 juin 2010

Allez, j’inaugure !

Aujourd’hui, au programme : baignade et bronzette !

mai 2010, l’aventure commence

8 mai 2010

Au secours! J’ai peur! J’ai froid !

Ma vie vient de basculer, je sais que je suis condamné…

Je vous en prie ayez pitié.

Je ne suis qu’un tout petit bébé corbeau. J’ai à peine 3 semaines, déjà quelques plumes sur mes ailes, et je suis frigorifié. Je n’ai pas mangé depuis hier, alors que normalement mes parents se relaient pour me donner la becquée toutes les heures.

Depuis hier, mon frère et moi, on ne les a pas revu. Il se dit que des pièges ont été placés, car on ferait trop de bruit, le soir avant de dormir. Les humains disent qu’on est nuisibles !

Pourvu qu’il ne soit rien arrivé à mes parents !

Moi, j’ai trop faim, alors ce matin, j’ai escaladé le bord du nid. Mais il pleut, il y a du vent, j’ai glissé. J’ai tenté de me rattraper à une branche, mais mon petit corps n’a pas pu lutter contre les éléments.

Je viens de tomber dans un grand espace découvert, au pied de mon grand arbre. J’ai mal partout, et je suis terrorisé car il y a plein d’humains tout autour de moi.

C’est affreux, ils vont me tuer, c’est sûr.

Alors, je préfère fermer les yeux, je ne veux plus rien voir de ce monde, et, en attendant ma mort, je hurle « Papa, maman, venez m’aider »

Afficher l'image en taille réelle

9 mai 2010

J’ai hurlé hier toute la journée.

Mes parents ne sont jamais revenus. Ca ne leur ressemble pas, il leur est surement arrivé quelque chose.  Je suis effondré…

En fin d’après-midi, un monsieur avec une gentille voix, s’est penché vers moi, et m’a pris dans ses mains. C’était chaud, j’ai ouvert mon bec pour implorer un peu de nourriture, mais j’ai gardé les yeux fermés. Je n’avais plus de force, et je préférai ignorer quelle horreur allait encore s’abattre sur moi.

 

Il m’a confié à une drôle de femme, un peu bizarre, déguisée en romaine de l’antiquité, qui m’a enroulé dans son grand vêtement de laine, en me chuchotant des trucs tout doux. J’ai décidé que si j’avais une chance de m’en sortir, c’était maintenant! J’ai risqué le tout pour le tout, j’ai ouvert les yeux, et le bec encore plus grand, et j’ai hurlé…

Elle m’a nourri tous les quarts d’heure, avec de la viande hachée, un truc fabuleux qui vous ressusciterait le corvidé le plus endurci.

Voilà, aujourd’hui, je crois qu’un avenir hors du commun s’ouvre à moi.

Je L’ai rencontrée, Elle.

 

10 mai 2010

Ha ben je savais que les humains étaient bizarres (ça se répète chez les corbeaux depuis des milliers d’années), mais alors là, je suis servi !

Il parait qu’Elle n’était chez moi, en Bourgogne, que pour le week-end, et qu’Elle devait ensuite repartir chez Elle, en Provence.

Ben voilà, ni une, ni deux, elle m’a fourré dans une caisse et m’a emmené avec Elle.

500 km.!..

Parait que j’ai été très sage, que la pause becquée sur l’aire d’autoroute s’est bien passé, et que je suis l’oiseau le plus adorable qu’Elle ai jamais vu! Ben oui, et alors?

11 mai 2010

Wouhaou! Je commence à sacrément reprendre goût à la vie moi!

C’est trop bien ici. A peine, j’ouvre le bec, et je pousse mon cri de faim ( CRROOAAAAAAAA!)     que hop, ça me tombe au fond du bec. Et pas n’importe quoi, non, non : Elle me fait une espèce de purée de viande dont Elle a le secret… Mmmmmmm

Toutes les heures, à croire qu’Elle ne vit plus que pour Moi. Remarquez, c’est assez logique après tout: Elle veut se prendre pour une mère oiseau, ben, c’est de l’esclavage, ni plus ni moins.

Qu’est-ce qu’Elle croyait?

Bon, je crois qu’Elle ne sait pas combien de temps ça va durer! Hi hi! Moi si! Je vais lui pourrir son été! Héhé!

Mais pour l’instant, je lui fait mon regard d’ange… et Elle m’adore!

12 mai 2010

Ouais, ben décidément, je crois que je suis pas trop mal tombé.

Ce matin après ma deuxième becquée (à 7heures donc pour ceux qui suivent pas) Elle m’a emmené faire une chouette promenade dans un petit massif montagneux qui sentait bon les odeurs de Provence. Je m’étais bien calé sur son bras, et là, plus qu’à me laisser bercer par son pas et à profiter du paysage. C’était beauuuuuuu !

En plus, Elle est quand même sympa, Elle est rentré juste au moment où je commençais à avoir envie d’un petit encas.

Ha, paske je vous ai pas dit? Je mange toutes les heures de 6 heures du matin (Et Elle a intérêt de se pointer illico, sinon je perce le tympan des voisins) jusqu’à 21 heures!

Ben, ouais, jsuis en pleine croissance, ça plaisante pas!

D’ailleurs, de ce côté-là, je sais bien me faire comprendre:

 13 mai 2010

CA Y EST ! J’ARRIVE A TENIR DEBOUT SUR MES PATTES !

Je suis grand ! Je suis grand !

Je sais pas encore marcher, mais je suis grand !

16 mai 2010

Tout à l’heure, on a été pique-niquer dans le champ d’Apollon.

Alors, Apollon, c’est un cheval SUPER GRAND ( il fait 1000 fois mon poids!) mais il est aussi lourd qu’il est gentil ! Et aussi vieux aussi, mais ça, ma nouvelle maman n’aime pas qu’on le dise! M’enfin, il a 21 ans, quand même, ça commence à compter.

 

En tout cas, Elle m’a posé par terre, et…….j’ai marché!

J’ai fait 7 pas d’affilé! Elle était super contente, elle arrêtait pas de dire « Il marche, il marche ».

Heu, ses amis qui étaient venu avec nous ont échangé un regard entendu, qu’Elle n’a pas vu, car Elle était toute à sa joie, mais moi, j’ai bien compris qu’ils la prenaient pour… comment on dit déjà chez les humains? 

17 mai 2010

Ca ne va pas du tout!

J’ai mal dans mes poumons, c’est difficile de respirer, ça me brûle.

Elle ne s’aperçoit de rien…

Comment faire?

18 mai 2010

C’est de pire en pire. Je me sens vraiment mal.

J’éternue pour essayer de me dégager, mais ça ne me suffit pas.

J’ai pas trop d’énergie pour vous en dire plus pour l’instant. Désolé.

J’ai juste entendu un nouveau mot: « vétérinaire ». Je sais pas ce que ça veut dire, mais là, je veux juste dormir, et arrêter d’avoir mal dedans.

21 mai 2010

Ca va un peu mieux.

Et j’ai plein de trucs à vous raconter. Mais pas que des trucs drôles…

On a donc été chez le vétérinaire. C’était loin : on a dû faire 3h de route, aller-retour.

Il m’ a endormi, pour prendre mon sang, car il faut, parait-il vérifier qu’il n’y a rien de grave ou de contagieux pour les autres oiseaux.

Il m’a aussi arraché une plume pendant mon sommeil, pour que mon ADN dise si je suis un gars ou une fille (Ouais, paske les humains, si on n’a pas de zizi, ils sont pas fichu de savoir! Pfff!) Suffirait pourtant de me demander!

Ma « mère », Elle dit que je suis un gars, ya des signes qui trompent pas:

Quand je dors, il m’arrive de ronfler, et au réveil, je m’étire les ailes en grognant. Elle a dit « Si avec ça t’est pas un gars! .. Et en plus, tu supporte pas d’attendre quand t’as faim! t’es un mec, c’est sûr »

Heu d’ailleurs, je m’appelle Lazare. C’est pas un nom de fille, si?!

Bref, pour en revenir à ma petite santé, on a décidé en haut lieu de me vermifuger, de me mettre sous antibiotiques et de me faire des inhalations. La totale, quoi!

Et vu l’appareil de torture qu’elle a loué à la pharmacie pour les fameuses inhalations, je m’attends au pire!..

24 mai 2010

Hé, tout le monde, il s’est passé plein de trucs ces derniers jours !

Alors, pour commencer, les inhalations 2 fois par jour, c’est horrible ! Et le bruit, je vous dis pas, ça fait trop peur!

Je déteste, et je me débat pour pas rentrer dans la cage, mais Elle veut rien entendre!

En tout cas, je respire mieux, mais je dois continuer les antibiotiques pendant 10 jours……..c’est pas bon  beurkk

Mais surtout…………JE COMMENCE A VOLER !

Enfin, je bats des ailes, je monte en avançant, c’est rigolo!

Bon, ce qu’il y a , c’est que je rentre dans les murs assez souvent, alors, Elle doit me suivre pour me rattrapper avant que je m’écrase au sol …

Pis des fois, j’arrive à me poser en hauteur, mais après, je sais pas descendre, alors Elle vient me chercher. Qu’est-ce qu’on rigole!

Elle dit qu’Elle a plus le temps de rien, car entre « mes becquées et mes apprentissages, c’est plus une vie« . Ben, de toutes façons, je vois pas ce qu’Elle pourrait trouver à faire de plus intéressant ?!..

Pour être gentil, je commence à l’aider dans ses tâches ménagères. Pour l’instant, j’en suis au bureau : j’adore mettre de bons coups de becs dans l’écran de l’ordinateur, mais c’est bien rigolo aussi de ranger les papiers. En fait, je sais pas ce que je préfère

Tenez, regardez vous-mêmes (bon, c’est un peu sombre, paske des fois, faut bien reconnaître qu’Elle est pas douée !)

25 mai 2010

Ce matin, j’ai volé sur l’évier et j’ai découvert le savon: alors je l’ai pris dans mon bec pour jouer……….Beuuurk !

Je me suis réfugié sur l’étagère, et ……j’ai boudé!

28 mai 2010

Que c’est chouette ici!

J’ai découvert un nouveau jeu:

photos de pros…

Parfois, je croise la route de photographes professionnels.

Irrésistiblement fascinés par mon charisme , ils ne peuvent s’empêcher de me tirer le portrait !..

Découvrez ici le travail de ces professionnels de goût

-inutile de préciser que les photos sont protégées.-

Merci à Christophe Hermann, Cathy Méot, Vos instants de vie,…

 

 

 

 

 

 

Un peu d’amour …

Elle me couve !

Ambiance Viking pour « Vos instants de vie »:

chope - Copie

croix

 

Mes films préférés

Voici des liens vers des films ou des documentaires qui vantent ma fabuleuse intelligence

(et celles de mes nombreux cousins, soyons justes!)

Certes, vous n’aviez pas besoin de ça pour vous en douter, puisque vous me connaissez bien.

Néanmoins, prenez le temps de visionner, vous pourriez être surpris…

Les corbeaux ont-ils une cervelle d’oiseaux,

excellent documentaire diffusé par Arte

partie 1 : http://www.dailymotion.com/video/xesvpr_les-corbeaux-ont-ils-une-cervelle-d_webcam

partie 2 : http://www.dailymotion.com/video/xeszog_les-corbeaux-ont-ils-une-cervelle-d_webcam

partie 3 et fin : http://www.dailymotion.com/video/xet2c4_les-corbeaux-ont-ils-une-cervelle-d_webcam#

Ces drôles d’oiseaux: les fortes têtes,

Cervelle d’oiseau (on voit mes copains à la minute 22)

Cliquer ici pour le voir

Résolution de problèmes par un corbeau

Reportage court, en anglais, mais que l’on peut comprendre même sans le texte

Emission diffusée sur France Culture le 11 septembre 2017 :

https://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=3356887e-9d8d-4b82-a779-2fe4a534260b

Mais aussi, quand Elle parle de moi (et de mes congénères):

documentaire/interview

Mes chansons

J’adore quand mon univers est plein de sons… contrairement à Elle qui vivrait dans le silence le plus absolu, si je n’étais là pour sonoriser sa vie!

Alors je vocalise dès que je peux, je discute, croasse, bouge des trucs, tape sur ce que je trouve…tout, pourvu que ça fasse du bruit .

Et quand on est en voiture, j’adooore qu’elle mette la musique à fond, et ça m’entraine, alors je fais le plus de bruit possible moi aussi, il parait que c’est un truc à voir! -enfin, à entendre !-

Je vais donc vous faire partager quelques titres.

Pour commencer, on va mettre Sa chanson fétiche, sinon, Elle va encore râler.

Il s’agit bien entendu de « L’Aigle Noir » de Barbara

Moi par contre, je m’en donne à gorge déployée dès que j’entends Pow Wow. Elle comprend pas pourquoi, alors que c’est simple: tous ces gars qui jouent de leur organe, ben, je me sens obligé de leur montrer qui maitrise la chanson, non mais! On le saurait si les hommes avaient chanté avant les oiseaux!

Alors je m’éclate sur :

Et bien sûr cet hypocrite de félin, prêt à tout pour rester au coin du feu…

Par contre, ma copine Fanny (accessoirement c’était initialement une de ses copines à elle), trouve que ce qui me convient le mieux c’est le refrain de « Chacun fait ce qu’il lui plait« .

En fait, bizarrement, elle reprend ce refrain assez souvent en ma présence. Disons, …….chaque fois qu’Elle me demande de faire quelque chose, et que je continue ma petite vie, vu que souvent ses sollicitations sont sans intérêt, je trouve !

Et moi, en chanteur : (admirez l’organe!)

cri1

La presse et Moi

Quand je suis de sortie, je peux pas m’en empêcher : il faut que je me fasse remarquer!

Alors la presse (vous les connaissez, hein? Toujours à l’affût…) se bouscule, et des photos par-ci, des interviews par-là, on ne peut pas être tranquille…

Voilà ce que ça donne:

 La Provence, octobre 2011  ça, c’est quand je me suis perdu.

Midi Libre, octobre 2011 et La Provence, août 2011 et là, quand j’ai tourné sous les caméras, et aussi quand je m’amuse à distribuer des programmes de festivités.

Les derniers articles, pris en photos, vu que j’ai cassé le scanner rougi Oups !midilibre_sept_2014

provence_aout_2014

lazare_ecole

ML oct2015