Avril 2012, ma résidence d’été

Avril en Provence, c’est :

                        les jours qui rallongent,

                        le soleil qui commence à se faire bien chaud,

                       et … Moi qui sort de ma période de perturbation hormonale au terme de 2 mois

                      « très éprouvants » -si j’en crois ses paroles- pour Elle.

Alors c’est le moment de penser sérieusement à s’installer le mieux possible .

Allez hop !

Dès qu’on sort du travail ….on se met au travail !

Pour bien comprendre l’étendue du chantier,

voici le terrain tel qu’il était au départ (ya 3ans) :

Avec une caravane abondonnée :

Il a fallu employer les grands moyens:

(la photo est trouble, paske quand Elle est trop contente, Elle est toute zémue!

Et là, avoir trouvé quelqu’un qui vienne avec un tracto, ça lui faisait trop plaisir (quelques semaines de travail en moins!)

Après de la sueur, des larmes, des bleus et courbatures diverses, un terrain enfin propre :

Qu’il a fallu ré-ensemencer l’automne venu, puisqu’il n’y avait plus un brin d’herbe pour le cheval!

L’agriculteur voisin nous a gentillement retourné le terrain, et ensuite, Elle, avec ses petits bras musclés (si si!!) Elle a joué à se prendre pour la semeuse.

A la volée les ptites graines, et hop! Comme antan !

Les mois passent …

On nettoie et on repeint la vieille caravane destinée à me servir d’abri, on la pose au fond, à l’ombre des arbres et à l’abri du vent.

Pour Elle, on installe la caravane Nicole (du nom de la généreuse donatrice) juste à côté, …  et voilà déjà le moment de passer le premier coup de tondeuse!

Pour le ramassage j’ai participé, parce que des fois, sans moi, je me demande ce qu’Elle ferait!

Bon, maintenant, il faut aménager un palace digne de moi !

Je trouve que ça va pas vite, mais faut dire, Elle est mal foutu aussi : Elle a que 2 bras, c’est nettement insuffisant…

Bon, enfin, ça commence à prendre forme quand même.

Pour me préserver des prédateurs, je lui recommande de bien sécuriser la base

(faut tout lui dire! )

Alors, comme il n’y a pas d’électricité, Elle fait le béton à la main ! hihi ! C’est drôle de la voir s’échiner, mais qu’est-ce qu’Elle est lente !

Bon, Elle y a mis le temps, mais le grillage est bien entérré (heu embétonné ? )

Puis, quand il s’est agit de fabriquer une porte … Elle s’est trouvée fort dépourvue!

Alors, Yves, le chasseur voisin (comme quoi!) est venu l’aider.

Ouf ! On était pas arrivé, sinon !

Ensuite, quand Elle a attaqué les finitions, bien sûr, j’ai accepté de délaisser mes occupations pour lui prêter main forte. Ben oui, quand même, je ne suis pas un rustre.

Je crois que ce qu’Elle a préféré, c’est quand je participais en attrapant les mèches de la perceuse, et en les répartissant bien dans tout l’espace disponible.

Ensuite, je prenais les vis, et j’allais les cacher dans la caravane, parce que je pense que ça peut toujours servir !

En résumé, grâce à moi, nous avons enfin pû mettre la touche finale à mon sweet home,

et …. v’là l’travail, les z’amis ; c’est mon chez moi :

Et je l’adooore cette volière !

Je fais un petit salut le matin aux oiseaux qu’Elle nourrit sur le terrain.

Le soir, c’est rigolo, ya des écureuils qui s’amusent à se poursuivre dans les arbres.

En plus, ya plein d’insectes qui se cachent dans l’herbe et que je peux chasser! Je m’amuse comme un fou !

Et puis je suis bien à l’abri du vent, et j’ai le soleil le matin, pour me sécher après le bain.

L’après-midi, je suis bien à l’ombre des grands arbres, il vaut mieux par ici les étés sont chauds …

Ha! Décidément, je suis un corbeau heureux

lien : https://corbeaulazare.wordpress.com/2012/09/15/avril-2012-ma-residence-dete/

Publicités

6 responses to this post.

  1. Posted by Apo on 15 septembre 2012 at 20:59

    Lazare, ta maison est magnifique !
    Bon courage a vous deux 🙂
    Bisous les amis

  2. Merci !
    Oui, je dois dire que c’est pas trop mal, ma foi !

  3. Posted by duval Stéphanie on 16 septembre 2012 at 13:07

    La classe ! Trop belle cette volière ! J’en connais un qui est jaloux ………… Dwenday mon amazone voudrait la même !

    • Bon s’il est gentil, je veux bien l’inviter à boire un ptit coup … de ver de farine!
      Et Elle donnera les plans pour que Dwenday puisse avoir sa volière de prince

  4. Posted by solange on 17 septembre 2012 at 18:51

    Bravo,quel aménagement ! Ta maitresse ne manque pas de courage!

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :